Lyon

« Quasiment » lyonnaise depuis toujours, j’ai grandi dans le Nord-Isère non loin de Lyon mais depuis presque 10 ans, je travaille et j’habite à Lyon. J’ai repoussé cet article mais il est temps de faire la liste de toutes les belles choses à voir dans la plus belle ville de France (en tout objectivité bien sûr).

Faites un tour aussi sur mon article que j’ai fait suite à une journée de blog trip à Lyon et mon article sur la fameuse Fête des Lumières.


Lyon City Card – Lyon City Tour

Comme la plupart des grandes villes de France, Lyon possède aussi sa City Card. Elle contient l’accès aux transports communs, à 23 musées comme le Musée de la Confluence, des visites insolites comme les Toits de Fourvière, des croisières promenades… ainsi que des tarifs réduits.

De 25€ à 50€ selon le nombre de jours (de 1 à 4 jours) (prix en 2020)

Un moyen rapide de découvrir Lyon est de faire un Lyon City Tour. Au choix, vous pouvez prendre le Lyon City Bus (qui est possible de faire en journée et le soir), 1h30 de trajet pour voir les incontournables de Lyon. La Croix Rousse possède aussi un Tram spécial pour découvrir le quartier en 1h.

Lyon City Bus à 15€, Lyon City Tram à 9€ (prix en 2020)


Découvrir Lyon en bateau

La Navette Vaporetto

Il est possible de rejoindre La Confluence jusqu’à Vaise en bateau, les navettes Vaporetto permettent de faire une promenade fluviale sur la Saône à petit prix et dé découvrir les beautés architecturales de Lyon d’un autre point de vue. 4 arrêts et embarquements possibles : face au centre commercial de la Confluence, à Saint-Paul (16 Quai de Bondy), à Bellecour (11 Quai des Célestins) et à Vaise (9 Quai Arloing).

Billet à 5€ pour un trajet (prix en 2020)

Les Bateaux Lyonnais

Cette compagnie propose des circuits promenades sur la Saône, du Vieux Lyon à la Confluence ou à l’île Barbe. La différence par rapport à la navette Vaporetto qui est surtout faite pour se déplacer d’un endroit à un autre, ces circuits sont, ici, commentés par un guide, ce qui est très intéressant pour mieux comprendre l’histoire de Lyon.

Billet à 14€ (prix en 2020)

Et le must est de faire une croisière restaurant, vous pourrez découvrir Lyon depuis la Saône tout en mangeant un repas succulent dans une atmosphère relativement intimiste.

A partir de 50€ par personne (prix en 2020)


Presqu’île de Lyon

Entre le Rhône et la Saône, la Presqu’île de Lyon est riche en monuments, de magasins, de restaurants.

Place Carnot

Devant la Gare de Perrache, la Place Carnot trône fièrement avec des petits coins de verdure où l’été on peut se poser et l’hiver c’est le marché de Noël qui prend place. Tout autour, vous trouverez des bars et des restaurants. 

Le Vatel ou comment bien manger avec un buffet de fromages et de desserts impressionnants à un prix raisonnable  pour la qualité et le service (comptez 40€ par personne). Dans ce restaurant gastronomique, ce sont les étudiants de l’école hotelière Vatel qui cuisinent et servent.

Rue Victor Hugo

Complètement piétonne avec pleins de magasins, la rue Victor Hugo relie la Place Carnot et la grande Place Bellecour.

Place Bellecour

Plus grande place de Lyon, la Place Bellecour est un lieu de passage ou un point de rendez-vous pour les lyonnais. Des animations prennent souvent place ici et la vue sur la Basilique de Fourvière est magnifique. Au centre se trouve la statue équestre de Louis XIV. 

.

Grand Hôtel-Dieu

Ce lieu historique construit au bord du Rhône a été un hôpital du moyen-âge jusqu’en 2010. Depuis 2018, ce site fait parti des incontournables lors d’une visite de Lyon. Reconverti partiellement en hôtel de luxe, le reste de l’Hôtel-Dieu est occupé par des commerces, restaurants. Les cours intérieurs sont un havre de fraîcheur et de beauté architecturale.

Casa Nobile : juste à côté de lu Grand Hôtel-Dieu, je vous conseille ce restaurant italien connu par la majorité des lyonnais. Pas de réservation possible, il faut faire la queue pour avoir la chance de manger une des meilleurs pizzas de Lyon. Petit conseil, allez-y tôt pour faire parti du premier service.

Rue de la République

Plus communément appelée Rue de la Ré par les Lyonnais, c’est la voie principale de la Presqu’île. En partie piétonne et commerçante, on peut tout ou presque trouver dans cette rue : cinéma, magasins de vêtements, de cosmétiques, de livres, fast-food, cafés, restaurants, banques… Bordée par des immeubles du XIXe siècle de 4 à 5 étages, levez la tête pour admirer les façades et ne loupez pas le Palais de la Bourse !

Passage de l’Argue

Ce passage couvert permet de rejoindre la rue de la République et la Place des Jacobins. Cette petite galerie marchande chic est le dernier témoin lyonnais des galeries métalliques à verrière.

Place des Jacobins

Petite place mais avec un charme certain, une belle fontaine de marbre blanc se tient fièrement au centre de la place.

Le théâtre des Célestins

Depuis plus de 200 ans, ce théâtre accueille de l’art dramatique. L’intérieur que j’ai pu visité lors des Journées du Patrimoine 2020 est paré de rouge et d’or, je l’ai trouvé beaucoup plus beau que l’intérieur de l’Opéra de Lyon. 

Visite guidée sur réservation le samedi matin à 8 € (prix en 2020)

Rues des bouchons : Rue Mercière et Rue des Marronniers

Ces deux rues dans la presqu’île sont les plus connues pour trouver un restaurant. Un bon nombre de bouchons lyonnais ont pris place dans ces rues. Dans un vrai bouchon lyonnais, vous trouverez : une décoration typique avec des tables rapprochées, des nappes à carreaux rouges et blancs, des casseroles suspendues…, des bons plats typiques comme les quenelles, le tablier de sapeur, la cervelle de canut… qu’il faut accompagner d’un pot lyonnais (Beaujolais ou Côte du Rhône).

Personnellement, la rue Mercière et la rue des Marronniers ne possèdent pas les meilleurs bouchons lyonnais. Faites un petit tour sur cet article pour avoir des bonnes adresses : https://www.lyonresto.com/restaurant-lyon/Bouchon/restaurant-lyon-Bouchon.htm

Par contre, rue Mercière vous trouverez le bar Eden Rocks où des petits concerts live sont souvent organisés gratuitement ou encore des restaurants un peu atypique comme la Route des Pâtes ou le Restaurant l’Epicerie (Bistrot à Tartines).

L’Opéra

L’Opéra de Lyon est facilement reconnaissable avec sa verrière cylindrique. Plusieurs fois par an, l’Opéra ouvre ses portes et il est possible de découvrir l’intérieur, les coulisses, les salles de danse et assister à une répétition. J’ai adoré le Grand Studio du Ballet situé sous la verrière par contre j’ai été déçu de la Grande Salle de l’Opéra où se passe les représentations, qui est triste, trop sombre puisque la seule couleur est le noir. Pour moi, une salle d’Opéra c’est du rouge, du doré, avant même de regarder la représentation, on en prend pleins les yeux.

Se visite uniquement le samedi à 13h pour 13€ (gratuit avec la City Card) (prix en 2020)

Et depuis récemment, au 7ème étage, le bar panoramique les Muses de l’Opéra permet d’avoir une vue imprenable sur Lyon. L’accès se fait par un ascenseur sur le côté de l’Opéra.

La Place des Terreaux

La Place des Terreaux est une des plus belles de Lyon avec sa fameuse fontaine réalisée par Bartholdi. Depuis le 17ème siècle, elle a un rôle politique et économique puisque l’Hôtel de Ville est érigé sur cette place. Très animée le soir venu, les lyonnais viennent boire un verre et faire la fête dans les bars et pubs sur la place mais aussi dans les rues parallèles comme la rue Sainte-Catherine.

L’Hôtel de Ville

Lors des Journées du Patrimoine, les portes de l’Hôtel de Ville sont ouvertes au public avec notamment la visites des salons. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit autant magnifique ! 

La Fresque des Lyonnais

A proximité de la Place des Terreaux (2 rue de la Martinière), une immense fresque trompe-oeil représente depuis 1995, 25 personnages historiques lyonnais et 6 contemporains lyonnais comme Paul Bocuse, l’Abbé Pierre, les frères Lumière, Antoine de Saint-Exupéry.

Escalier Mermet

Au 25 Rue René Leynaud, vous pourrez voir l’Escalier Mermet qui a été transformé par l’artiste WENC en 2019. Malheureusement, il faudrait un bon coup de nettoyage pour faire ressortir les couleurs…

Berges du Rhône

Les berges du Rhône sont piétonnes, vous pouvez vous balader tranquillement sur 5 kilomètres le long du fleuve, faire une pause fraîcheur sur une des nombreuses péniches bar/restaurant qui sont amarrées et qui mettent de l’ambiance le soir, flâner dans les coins d’herbe…

Rives de Saône

Moins prisé que les berges du Rhône mais tout autant intéressante, vous pouvez aussi vous balader sur les rives de Saône. Elles aussi sont aménagées avec 15 kilomètres de promenades piétonnes. 


Le Vieux Lyon

Palais de justice

Situé sur la rive droite de la Saône, il est impossible de ne pas voir le Palais de justice qui abrite la cour d’assises du Rhône. Avec ses nombreuses colonnes, ce monument historique est aussi appelé le « palais des vingt-quatre colonnes ».

Cathédrale Saint-Jean

Au coeur du Vieux Lyon, la Cathédrale Saint-Jean est le siège de l’archidiocèse de Lyon. Un mélange de style romane et gothique, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ruelles et traboules

Dans le Vieux Lyon, il faut prendre le temps de se balader dans ses ruelles pavées et piétonnes. Une douce marche au milieu des bouchons lyonnais, des boutiques originales comme Mandragore et ses produits médiévaux ou encore Pirate’s Candies et ses tonnes de bonbons.  

Essayez les délicieuses glaces du Glacier Terre Adélice et les brioches Praluline avec des pralines de la boutique du Pralus

 

Mais surtout le quartier du Vieux Lyon regorge de traboules. Ce sont des passages couverts qui permet de rejoindre une autre rue en passant sous les habitations. Au Moyen-Age, les traboules permettaient d’accéder aux puits partagés puis à l’époque de l’apogée du textile, ces passages facilitaient les déplacements rapides entre les lieux de production et de vente.

On dénombre plus de 200 traboules dans ce quartier, la plupart d’entre elles sont fermées mais certaines sont ouvertes au public. Retrouvez les adresses dans cet article du Patrimoine de Lyon. Et le meilleur pour les découvrir et en apprendre plus est de faire une visite guidée proposée par l’Office du Tourisme.

Place de la Trinité

Moins touristique que Saint-Jean, le quartier Saint-Georges est pourtant intéressant et spécialement au niveau de la Place de la Trinité, célèbre grâce à son utilisation pour faire un des décors du théâtre de Guignol.

Entourée de magnifiques façades, c’est un lieu de vie avec quelques restaurants, un théâtre de Guignol transformé en café théâtre le soir. La maison emblématique de la place de la Trinité est appelée la « Maison du Soleil », reconnaissable grâce à son soleil doré sur fond bleu.

La Tour Rose et son Food Traboule

La Tour Rose, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO vient de connaître un renouveau. En 2019, un Food Traboule a ouvert au sein de ce bâtiment mythique.

Au total, ce sont 12 chefs qui chacun à son stand, proposent des bons plats sucrés et salés. Sur le principe d’un food court, chacun choisit ce qu’il souhaite déguster au comptoir de son choix. Le lieu étant assez exigu, il n’y a pas énormément de tables, essayez d’y aller le plus tôt possible.

Musée Cinéma et Miniature

Au coeur du Vieux Lyon, le Musée Cinéma et Miniature est fourni que se soit en costumes, accessoires utilisés au cinéma qu’en reproduction en miniatures. Un musée intéressant autant pour les adultes que les enfants.

Entrée à 9,50€ (prix en 2020)

Basilique de Fourvière

Comment monter et descendre de Fourvière ?

Au sommet d’une colline, la Basilique de Fourvière trône fièrement sur Lyon. Pour la rejoindre, vous avez plusieurs choix. Vous pouvez prendre le funiculaire à l’arrêt de Métro de Saint-Jean au coût d’un ticket de transport en commun.

Deuxième choix, vous pouvez utiliser vos jambes et monter (ou descendre) soit par le Parc des Hauteurs en passant par la Passerelle des quatre vents soit par le Jardin des Rosaires.

La Basilique de Fourvière dédiée à la Vierge Marie fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Son architecture byzantine, gothique et romane est remarquable. Elle est dotée de quatre tours qui certaines cachent des antennes radio et son intérieure est extraordinaire, huit chapelles, des grandes nefs, des dizaines de colonnes…

La meilleure vue sur la capitale des Gaules se trouve évidemment à la Basilique de Fourvière !

Une visite insolite est proposée à la Basilique et permet de marcher sur les Toits de Fourvière. Le panorama est à couper le souffle, le guide donne des informations passionnantes et on découvre aussi l’intérieur de la Basilique depuis des lieux inaccessibles comme depuis la grande tribune. Je recommande absolument cette visite guidée !

10€ par adulte et 5€ par enfant (à réserver en ligne ici) (prix en 2020)

Théâtre gallo-romain

Lyon à l’époque appelé Lugdunum est l’ancienne capitale des Gaules. Une des traces du passage des romains est le théâtre gallo-romain qui est situé à côté de la Basilique de Fourvière. Classé « Monument Historique », on peut voir le Grand Théâtre où se déroulait les spectacles de tragédie et comédie ainsi que l’Odéon pour la musique et la lecture.

Et chaque été, les Nuits de Fourvière sont organisés dans le théâtre antique.


La Croix-Rousse

Le Gros Caillou

Symbole de la Croix-Rousse, ce gros rocher aurait été transporté depuis les Alpes par les glaciers. Il représente le rattachement du quartier de la Croix-Rousse à Lyon.

Place de la Croix-Rousse

La place principale de ce quartier est entourée d’immeubles colorées et de la statue de Joseph Marie Jacquard (l’inventeur du métier à tisser mécanique) en son centre.

Si vous avez une envie de chocolat, essayez la bonne pâtisserie chocolatier Bouillet et pour prendre un bon repas, direction le Pailleron (ne loupez pas le crumble pomme-pâte à tartiner)

Jardin Rosa Mir

Bien caché dans une cour intérieur de la grande rue de la Croix-Rousse, le jardin Rosa Mir est étonnant et en accès libre. De 1957 à 1983, Jules Senis, un maçon réfugié de la guerre d’Espagne a réalisé ce petit jardin de 400 m2 et qu’il a dédié à sa mère, Rosa Mir.

Ce lieu insolite c’est des pierres, des coquillages, des centaines de plantes… A ne pas louper !

 

Le Mur des Canuts

Dans la série, Lyon & ses fresques, une des plus célèbres et impressionnantes s’appelle le Mur des Canuts. Réalisé en 1987, actualisé en 1997 et en 2013, ce mur peint est avec ses 1200 m2, le plus grand d’Europe. Il représente le quartier des « Canuts », les ouvriers qui travaillaient la soie au 19ème siècle à la Croix-Rousse.

Vous verrez : des immeubles typiques avec de hautes fenêtres, des habitants, un théâtre de Guignol…


La Part-Dieu

Centre commercial

Envie de shopping, dirigez-vous vers l’un des plus grands centres commerciaux d’Europe avec plus de 200 boutiques, des restaurants et un cinéma. Depuis 2010, la Tour Oxygène apporte encore plus de modernité à La Part-Dieu.

Halles Paul Bocuse

Lyon, Capitale de la Gastronomie se doit d’avoir un marché digne de ce nom. Au sein des Halles Paul Bocuse, une cinquantaine de commerçants proposent des produits français et lyonnais, des fromagers aux maraîchers en passant par des bouchers, des poissonniers et quelques restaurateurs.


La Confluence

Centre commercial

Petit dernier, crée en 2012, ce centre commercial 4 étoiles est moderne tant par son aspect extérieur qu’intérieur. Comptez 80 boutiques, une vingtaine de restaurants et un cinéma.

Musée de la Confluence

Nouveau musée lyonnais, c’est en en 2014 que le Musée de la Confluence a été inauguré. On aime ou on aime pas son architecture moderne, en tout cas on ne peut pas le louper. Sur plusieurs étages entre expositions permanentes et temporaires, on peut rester des heures dans ce musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, de société et de civilisation. Il est à la fois ludique, interrogateur, petits et grands trouveront leur bonheur dans ce dédale de salles. 

Entrée à 9€ (prix en 2020)


Parc de la Tête d’Or

Une vrai bouffée d’air frais en plein coeur de Lyon, le Parc de la Tête d’Or, c’est un peu le Central Park des lyonnais.

A vélo, à pied, en petit train, en rosalie, vous avez le choix pour découvrir les 117 hectares de ce parc. A pied, comptez une bonne heure et demi pour faire un grand tour. Un grand lac, des roseraies, des manèges, des grands espaces pour pique-niquer, des sous-bois… C’est dur de croire qu’on est en plein centre-ville quand on se balade dans ce beau parc.

 

Petit point négatif (en tout cas de mon côté, par rapport à mes convictions), le parc de la Tête d’Or possède un parc zoologique avec des espèces qui seraient mieux dans leur habitat naturel…


Quartier des Brotteaux

Dans le 6ème arrondissement, le quartier des Brotteaux a un charme certain. L’ancienne gare des Brotteaux est aujourd’hui magnifiquement réhabilitée en restaurants et en bars. 

Le restaurant gastronomique Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d’Or n’est plus à présenter mais vous pourrez trouver aussi les Brasseries Bocuses éparpillées un peu partout dans Lyon. Par exemple, la Brasserie de l’Est se situe dans l’ancienne gare des Brotteaux.

Pour danser, vous trouverez le Barrio Club avec notamment ses soirées latinos ou encore le F&K, bar club restaurant.


La Commune

Sous une magnifique verrière s’est installé un food court avec une douzaines de stand. Des chefs viennent tester leurs recettes en restant à la Commune entre 6 et 12 mois.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.