Turin, le charme italien tenu secret

Un week-end en Italie ? On pense tout de suite à Rome, Florence, Milan, Naples
Et Turin, vous y avez pensé ?

A seulement 100 km de la frontière française, elle est facilement accessible (amis lyonnais, cette ville n’est qu’à 3h30 de route !). Cette capitale de la région du Piémont possède un charme particulier avec ses rues en arcades, ses grandes places et ces beaux édifices. A taille humaine, Turin se visite facilement à pied en deux jours. Suivez-moi

carte centre turin

 rouge2Piazza San Carlo

Commençons la visite par une des places principales de Turin. Accueilli par les églises de Santa Cristina et San Carlo, on rentre sur une place tout en longueur avec des cafés et des boutiques cachés derrière les arcades. N’oublions pas de saluer la statue équestre de Monsieur Emmanuel-Philibert de Savoie au milieu de la place.

jaunePiazza Castello

Continuons sur la rue Via Roma pour accéder à la Piazza Castello. Les monuments ne manquent pas sur cette vaste place. Le Palais Royal en face, le Palais Madama sur sa droite, l’église Saint-Laurent à sa gauche et la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Turin cachée à l’arrière de la place !

rosePorte Palatina

Un monument original avec ses briques rouges en terre cuite. Les deux tours datant de l’époque médiévale ont été ajoutées après la porte centrale construite à l’époque romaine. Au choix, vous pouvez passer par les plus grandes portes qui étaient dédiées aux chars ou par les petites portes aux extrémités qui étaient spécialement pour les piétons. Faites ensuite un tour au marché de Porta Palazzo juste derrière la Porte Palatina. Situé sur la Piazza della Republica quotidiennement, il est considéré comme le plus grand marché ouvert d’Europe.

orangeMole Antonelliana

Symbole de Turin, ce bâtiment en forme de dôme était à l’origine une synagogue, aujourd’hui il abrite le Musée Nationale du Cinéma. Pour 14€, nous avons pu visiter le musée et prendre l’ascenseur panoramique (10€ pour voir que le musée). Nous avons beaucoup aimé ce musée, sur plusieurs étages, il renferme des expositions originales et ludiques : des effets spéciaux à la galerie des affiches de cinéma jusqu’à des projections de films couché sur des chaises longues !

Un ascenseur a été installé en 1961 et permet d’atteindre le sommet de l’édifice pour voir la vue magnifique sur Turin et les Alpes. A ne pas manquer !

vertPiazza Vittorio Veneto

Sur la plus grande place du Turin, nous avons fait une pause pizza au restaurant II Tabisca.  😯 Et oui, tradition oblige, on ne va pas en Italie sans manger des pâtes et des pizzas ! Pour digérer, nous traversons ensuite le pont Vittorio Emanuele I situé à l’extrémité de la place pour arriver devant l’église Gran Madre di Dio.

bleuMonte Dei Cappucini

Pour éliminer nos « petits » excès culinaires, nous sommes montés sur le Monte Dei Cappucini où l’église Santa Maria del Monte fait face à Turin. Encore un joli point de vue qui vaut le détour avec le Mole Antonelliana au milieu des habitations et les Alpes en arrière plan.

violetParc Valentino

Nous avons terminé notre deuxième jour avec une balade dans le parc de Turin qui cache un joli château et un petit bourg médiéval avec des ruelles typiques.

 

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.