Le Code de Tioman Island

Sur l’île de Tioman, vous pourrez allier la farniente, la tranquillité et les activités. Sous la forme d’un code, je vous détaille mon séjour de 6 jours sur cette magnifique île. Un article vous intéresse plus qu’un autre ? Il suffit de cliquer dessus dans le sommaire ci-dessous et vous atteindrez directement l’article souhaité ! Bonne navigation…

 

 

Chapitre Ier : Transports

Chapitre II : Les différentes zones

Chapitre III : Restaurations et Hébergements

Chapitre IV : Les activités

Chapitre Ier : Transports

Article Tioman-1 – De Mersing à Tioman

Le seul moyen pour arriver et repartir de l’île de Tioman c’est le ferry dont l’embarcadère sur le continent malaisien se situe à Mersing. La traversée dure environ une heure jusqu’au premier arrêt qui se situe à Genting. Le ferry s’arrête ensuite à trois autres points : Tekek, ABC et Salang (plus d’information sur ces zones dans le chapitre II). Pour plus de tranquillité et étant sûr de notre date de départ et de retour de l’île, nous avions réservé le trajet par internet et après lecture de l’article T2016-2 vous comprendrez que pour le coup on a bien fait de réserver !

Prix de l’aller-retour en ferry : 77 RM par personne
Site internet pour la réservation : http://tiomanisland.com.my/tioman-island-ferry-ticket
Horaires des ferries : à cause de la marée, les heures de départ ne sont pas fixes. L’agence nous a communiqué le planning par mail deux semaines avant. Nous avions eu ainsi le choix entre 10h30 et 12h30 pour l’aller et 9h30 ou 11h pour le retour.

Article Tioman-2Venir à Mersing

Pour accéder à Mersing, si vous n’êtes pas véhiculés il y a deux solutions soit le bus soit le taxi. Le plus économique est évidemment de prendre le bus, Mersing est accessible depuis une vingtaine de villes : Kuala Lumpur, Johor Bahru, Malacca, Kuantan… Les horaires indiqués sur les sites suivants se sont révélées (presque) corrects lors de notre séjour : http://www.transnasional.com.my et http://www.busonlineticket.com

Nous avons pris le bus de Kuantan jusqu’à Mersing pour 16 RM par personne, nous avons acheté notre ticket de bus directement sur place un quart d’heure avant le départ. 9h : notre bus part, pile à l’heure, nous sommes ravis car nous avons réservé notre ferry pour 12h30 et les panneaux à la station de bus indiquaient 2h30 de trajet. Mais nous n’avions pas compté les fameux arrêts des bus malaisiens, à 11h15 le bus s’arrête pour une demi-heure. Et voilà tous les locaux qui descendent pour aller manger un bout, nous commençons à stresser (enfin surtout moi !). Nous arrivons à 12h15 à Mersing, 12h25 nous parvenons enfin à la jetée dégoulinant de sueur et essouffler d’avoir « couru » avec nos 10 kg sur le dos (petit conseil : si vous êtes en retard comme nous, prenez un taxi à l’arrêt de bus qui vous emmènera à la jetée). 10 minutes plus tard, le ferry jette l’encre, c’était moins une ! Le fait d’avoir réserver et payer nos places du ferry sur internet nous a fait gagner du temps.

Pour le retour, nous voulions également prendre le bus mais surprise, le bus de 14h30 était cassé 👿 et le prochain partait 3h plus tard. Malheureusement, nous ne sommes pas en tour du monde et nos journées sont comptées d’autant plus que nous devions récupérer notre voiture de location à 17h30 à Kuantan. La décision fut rapide : le taxi et après négociation, le prix est passé de 350 RM à 270 RM pour 2h30 de trajet de Mersing à Kuantan.

Article Tioman-3 – Moyens de transport sur place

Tioman Island vous offre plusieurs moyens de déplacement pour pouvoir découvrir la totalité de l’île ! Selon les zones décrites dans le chapitre II, vous aurez le choix entre le scooter, le vélo, le 4×4 ou encore le taxi boat.

Si vous êtes à Tekek ou à Juara par exemple, vous pourrez facilement louer un scooter. Le prix était de 20 RM pour 1 heure, 50 RM pour 3 heures et 80 RM pour la journée.

Si vous séjournez sur Juara, vous devrez vous faire emmener en taxi-boat ou alors en 4×4 à partir de Tekek (le ferry ne s’arrête pas à Juara). Nous avons choisi la dernière option, en 30 minutes pour 50 RM, cheveux au vent à l’arrière du 4×4.

Et sur toutes les plages de l’île, des taxi-boat peuvent vous emmener d’une plage à une autre.

4x4 tioman
Direction Juara en 4×4

Chapitre II : Les zones de Tioman

Si vous décidez de séjourner sur l’île de Tioman, il va falloir choisir votre point de chute. Comme vous pouvez le voir sur la carte, ce n’est pas le choix qui manque mais chacune des zones est différente. Nous avons passé trois jours sur ABC et trois jours sur Juara. Dans ce chapitre, je vous détaille seulement les zones où nous avons mis un pied ! 😉carte_tiomanArticle Tioman-4 : Tekek

Tekek est le village principal de l’île situé le long de la côte ouest sur 3 kilomètres. On peut y trouver un petit aéroport, une école, des magasins duty-free, un ATM, une infirmerie et un petit port avec quelques restaurants et des logements. D’un côté de Tekek, il y a une promenade en bord de mer qui arrive jusqu’à une petite colline où un chemin permet de rejoindre ABC et de l’autre côté de Tekek, il y a apparemment une jolie plage que nous ne sommes pas allés voir. Au centre du village, il y a une route qui permet de rejoindre Juara sur la côte est et le complexe Berjaya Resort, à pied, en scooter ou en 4×4 à vous de choisir !

Article Tioman-5 : ABC

Ayer Batang appelé aussi ABC est constitué d’une petite route qui longe une grande plage. Sur 2 kilomètres, se succèdent des restaurants, des centres de plongés et des resorts. Vraiment très calme, il n’y a pas de voiture de ce côté et il y a finalement peu de monde, nous rencontrons sur le chemin quelques vélos, des « motos side-car », des chats, des singes et des varans ! Nous avons trouvé le bord de mer trop rocheux pour vraiment apprécier les plages de ABC, cependant les couchers de soleil sont absolument magnifique.

D’un côté de ABC, il est facile de rejoindre Tekek par une petite colline. De l’autre côté après ABC chalet, un petit sentier dans la jungle permet d’arriver en 15 minutes à un resort qui cache la jolie plage de Panuba beach en contrebas. Entre hamac, beach volley avec les locaux et transats, on y a passé du temps sur cette plage !

Article Tioman-6 : Salang Bay 

Lors d’une excursion snorkeling (voir l’article Tioman-11), le bateau nous a déposé à la plage de Salang Bay pour la pause déjeuner. Une plage comme on les aime, cocotier, sable blanc, eau turquoise, un vrai bonheur ! Il est possible de rejoindre Monkey Bay par une randonnée d’1h30 dans la jungle apparemment. Nous avons sur le coup un peu regretté d’avoir réserver les nuits suivantes à Juara car ce fut un vrai coup de cœur pour nous.

Article Tioman-7 : Juara 

Sur la côte est de l’île, Juara est niché sur une baie isolée avec une jolie plage qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Très paisible, on peut cependant faire pas mal d’activités comme du snorkeling, du kayak ou encore des treks pour aller voir des cascades (voir le chapitre IV). En louant un scooter, il est aisé de se rendre du côté de Tekek en moins de trente minutes. Personnellement, je ne dirais pas que la plage est la plus belle de l’île mais son avantage est sa grande étendue de sable. Attention aux sandflies, nous avions pris toutes les précautions : on se tartinait de crème anti-insecte que nous avons acheté à Tekek et nous ne sommes jamais posés sur le sable, toujours sur des transats ou dans des hamacs. Résultat : 0 piqûre ! Nous commencions même à douter de leur présence mais quand nous avons rencontré un couple de français qui avait chacun une cinquantaine de piqûres sur leur corps, le doute s’est estompé ! 🙄

 Chapitre III : Restaurations et Hébergements sur Tioman

Article Tioman-8 : Généralités

La qualité de la nourriture et du lit, c’est très important dans un voyage (enfin surtout pour nous !). A Tioman, vous pourrez manger entre 5€ et 9€ pour deux personnes par repas. Nous nous étions donné un budget maximum de 100 RM (20€) par jour pour la nourriture, qu’il est facile d’atteindre surtout si on ne mange que des plats locaux. Ne soyez pas étonné du service qu’on pourrait considérer comme catastrophique la plupart du temps. Voici les trois points à retenir :

  • Souvent, vous devrez vous rendre au comptoir pour commander
  • Si vous prenez des plats différents (exemple : un burger et un chicken noddle) vous avez 80% de chance de manger chacun votre tour
  • No stress, l’attente est souvent longue avant d’avoir son plat devant soi mais c’est les vacances alors mettez-vous en mode tioman !

Pour les logements, il faut savoir que tous les resorts ne sont pas sur internet (booking, agoda…). Pas d’obligation de réserver, vous trouverez toujours un logement cependant vous ne serez pas certain de la qualité de votre chambre. L’avantage c’est que vous serez libre de rester plus longtemps ou de partir dans un autre resort ou sur une autre plage.

Article Tioman-9 : Côté ABC

Nous avions préféré réserver avant car nous voulions un bon logement. Après les expériences mitigées que nous avons eu sur les îles perhentian et redang, nous nous sommes faits plaisir à Tioman. Et pour le coup, la chambre sur ABC à Tioman Dive Resort (270 RM la nuit) était vraiment parfaite : climatisation, une « vraie » douche, sol en carrelage, jolie décoration, coffre fort, sèche-cheveux, un bon lit, très propre.

Le choix en restaurant n’est pas très important car souvent ils ne sont ouverts que le midi ou que le soir. Nous n’avons pas eu de gros cœur mais je peux vous suggérer ABC chalets pour ses bons pancakes et Sunset beach ouvert le soir pour prendre un apéro et une petite pizza les pieds dans le sable en face de la mer. Le restaurant sur Panuba beach est également très bon.

Article Tioman-10 : Côté Juara

Sur Juara, nous avons logé au Coconut Groove dans un petit chalet avec vue sur la mer pour 295 RM la nuit. Situé à l’extrémité de la plage juste à côte de Juara Turtle Project, la chambre était propre, climatisée mais un peu moins bien que celle de ABC (pas de « vrai » salle de bain, lit et oreillers durs, mal isolé que ce soit au niveau du bruit ou de la lumière). Bref, un peu cher pour les commodités mais par contre l’emplacement était parfait avec la possibilité de se baigner directement depuis le chalet. Et nous avions le petit déjeuner compris dans le prix, sans compter la gentillesse et les bons conseils de Andy le propriétaire. Des travaux étaient en cours à côté du resort, ce qui gâche un peu la tranquillité de la zone pendant la journée…

Pour les restaurants, nous avons squatté tous les soirs au Drift Wood Café (resort chalet beach chuk). Coup de cœur pour ce restaurant à l’ambiance surf avec de la bonne musique et de la bonne nourriture.

Chapitre IV : Les activités sur Tioman

Article Tioman-11 : Snorkeling

masque decathlon snorkelingLa plupart des voyageurs qui viennent sur les îles de la Malaisie ont un objectif en commun : découvrir les fonds marins. Les centres de plongée sont nombreux sur Tioman et le snorkeling a également du succès que ce soit directement de la plage ou avec des excursions. Cette année, nous avons acheté les masques de Décathlon. Vous savez, les gros masques qui nous font ressembler à des martiens dans l’eau ! 😯 Nous recommandons à 100%, pas une seule fois la buée est venue nous rendre visite. Le seul point négatif qu’on peut lui reprocher c’est qu’il est encombrant à transporter par rapport à un simple masque et tuba.

Sur Juara, un promontoire rocheux coupe la plage en deux juste à côté du resort Bushman. Nous avons contourné les rochers par la mer, petits némos, raies, calamars, coraux, des « grosses » familles de poissons, les fonds étaient superbes. Sur ABC, nous avons testé deux bons spots : après ABC chalet vers les rochers et à Panuba beach.

Nous avons également fait la journée « Excursion Coral Island » avec ABC chalet pour 85 RM par personne. Nous sommes partis vers 10h direction Coral Island (appelé aussi Pulau Tulai), une petit île au nord-ouest de Tioman qui est réputé pour ses spots de snorkeling. Nous avons fait deux stops autour de cette île où nous avons vu de magnifiques récifs coralliens. Puis nous avons fait un arrêt sur une magnifique plage de Coral Island avec une eau turquoise et un sable très blanc. Le petit bémol : les déchets à l’arrière de la plage, malheureusement sur l’île de Tioman les déchets sont un vrai problème, des efforts sont faits avec notamment le tri des canettes mais cela n’est pas suffisant… S’ensuivit d’une petite pause déjeuner sur Salang Bay au bord d’une plage splendide (voir l’article Tioman-6) avant de faire un dernier stop en face de cette baie autour d’un petit îlot où nous avons enfin vu une tortue et nager avec elle. Un pur bonheur !

Article Tioman-12 : Treks dans la jungle

L’avantage des treks dans la jungle sur l’île de Tioman c’est que c’est soit pour accéder à une plage soit pour accéder à une cascade !

A Juara, à l’extrémité sud de la plage après Turtle project, il faut traverser une petite rivière en tirant une corde sur une plateforme. Puis au bout d’une heure de trek dans la jungle, il parait qu’on arrive à une jolie cascade, photos que je ne possède pas car nous nous sommes « juste » amusés à traverser la rivière. 😆 

Toujours à Juara, une toute petite cascade « Ali’s waterfall » est facilement accessible depuis la route qui fait Tekek à Juara qu’on accède en scooter (ou à pied pour les plus courageux). Il suffit ensuite de s’enfoncer pendant 5 minutes à pied dans la jungle pour arriver à cette mini cascade. Pour finir avec les cascades, nous voulions aller à Asah waterfall vers Mekuk depuis Juara mais on ne nous proposait que des journées snorkeling à 150 RM pour y aller.

alis waterfall tioman
Ali’s Waterfall

Le trek principal que vous entendrez parler à Tioman est celui qui permet d’accéder à Monkey Bay, après un trek d’une heure dans la jungle depuis Panuba beach (côté ABC) ou d’une heure trente depuis Salang Bay. Nous ne l’avons pas testé mais apparemment éviter de vous charger en affaire car on nous a raconté que la plage de Monkey Bay est une zone souvent squattée par des singes pickpockets (comme quoi elle porte bien son nom !).

Article Tioman-13 : Kayak

Juara cache bien son jeu, il est possible de faire du kayak dans la mangrove. A chaque extrémité de la plage, la mer rentre dans les terres et devient une rivière entourée d’arbres avec leurs pieds dans l’eau. Louez un « petit » kayak dans les derniers resorts juste avant la rivière. Nous avons fait l’erreur de prendre un gros kayak dans notre resort, nous avons du braver la mer et les vagues pour atteindre la mangrove ! Le prix de la location était le même que pour les scooters, 20 RM pour 1h, 50 RM pour 3h et 80 RM pour la journée.

Article Tioman-14 : Juara Turtle Project

Si vous êtes sur Juara, faites une bonne action en vous arrêtant à Juara Turtle Project. Cette association aide à la préservation des tortues de Tioman en récupérant les œufs déposés sur la plage par maman tortue et en les mettant en sécurité dans une « maternité » jusqu’à leur éclosion. Pour 10 RM pendant 45 minutes, un bénévole de l’association vous fait découvrir le petit centre, vous donne des explications sur les tortues, sur les actions de l’association et se finit par des petites vidéos.

Vous ne verrez pas des tortues ni des bébés tortues car ils sont relâchés juste après leur éclosion. Nous avons eu la chance d’assister par hasard à un lâcher de bébés tortues le lendemain de notre visite au centre car la veille 24 petites tortues étaient sorties de leurs œufs. C’est vraiment émouvant de voir ses minuscules tortues « courir » vers la mer.

Pour conclure, Tioman est une belle île avec pleins d’activités à faire, pas le temps de s’ennuyer ! Nous avons passé au total 6 jours sur l’île, ce qui est une durée parfaite pour voir une bonne partie de ce petit joyau tout en farnientant un peu quand même ! Les plages et les fonds marins de Tioman sont magnifiques mais ceux des îles Perhentian restent toujours en pôle position dans notre classement.

 

Et pour voir l’île Tioman en vidéo, c’est par ici

Chapitre Ier : Transports

Chapitre II : Les différentes zones

Chapitre III : Restaurations et Hébergements

Chapitre IV : Les activités

Chapitre Ier : Transports

Article Tioman-1 – De Mersing à Tioman

Le seul moyen pour arriver et repartir de l’île de Tioman c’est le ferry dont l’embarcadère sur le continent malaisien se situe à Mersing. La traversée dure environ une heure jusqu’au premier arrêt qui se situe à Genting. Le ferry s’arrête ensuite à trois autres points : Tekek, ABC et Salang (plus d’information sur ces zones dans le chapitre II). Pour plus de tranquillité et étant sûr de notre date de départ et de retour de l’île, nous avions réservé le trajet par internet et après lecture de l’article T2016-2 vous comprendrez que pour le coup on a bien fait de réserver !

Prix de l’aller-retour en ferry : 77 RM par personne
Site internet pour la réservation : http://tiomanisland.com.my/tioman-island-ferry-ticket
Horaires des ferries : à cause de la marée, les heures de départ ne sont pas fixes. L’agence nous a communiqué le planning par mail deux semaines avant. Nous avions eu ainsi le choix entre 10h30 et 12h30 pour l’aller et 9h30 ou 11h pour le retour.

Article Tioman-2Venir à Mersing

Pour accéder à Mersing, si vous n’êtes pas véhiculés il y a deux solutions soit le bus soit le taxi. Le plus économique est évidemment de prendre le bus, Mersing est accessible depuis une vingtaine de villes : Kuala Lumpur, Johor Bahru, Malacca, Kuantan… Les horaires indiqués sur les sites suivants se sont révélées (presque) corrects lors de notre séjour : http://www.transnasional.com.my et http://www.busonlineticket.com

Nous avons pris le bus de Kuantan jusqu’à Mersing pour 16 RM par personne, nous avons acheté notre ticket de bus directement sur place un quart d’heure avant le départ. 9h : notre bus part, pile à l’heure, nous sommes ravis car nous avons réservé notre ferry pour 12h30 et les panneaux à la station de bus indiquaient 2h30 de trajet. Mais nous n’avions pas compté les fameux arrêts des bus malaisiens, à 11h15 le bus s’arrête pour une demi-heure. Et voilà tous les locaux qui descendent pour aller manger un bout, nous commençons à stresser (enfin surtout moi !). Nous arrivons à 12h15 à Mersing, 12h25 nous parvenons enfin à la jetée dégoulinant de sueur et essouffler d’avoir « couru » avec nos 10 kg sur le dos (petit conseil : si vous êtes en retard comme nous, prenez un taxi à l’arrêt de bus qui vous emmènera à la jetée). 10 minutes plus tard, le ferry jette l’encre, c’était moins une ! Le fait d’avoir réserver et payer nos places du ferry sur internet nous a fait gagner du temps.

Pour le retour, nous voulions également prendre le bus mais surprise, le bus de 14h30 était cassé 👿 et le prochain partait 3h plus tard. Malheureusement, nous ne sommes pas en tour du monde et nos journées sont comptées d’autant plus que nous devions récupérer notre voiture de location à 17h30 à Kuantan. La décision fut rapide : le taxi et après négociation, le prix est passé de 350 RM à 270 RM pour 2h30 de trajet de Mersing à Kuantan.

Article Tioman-3 – Moyens de transport sur place

Tioman Island vous offre plusieurs moyens de déplacement pour pouvoir découvrir la totalité de l’île ! Selon les zones décrites dans le chapitre II, vous aurez le choix entre le scooter, le vélo, le 4×4 ou encore le taxi boat.

Si vous êtes à Tekek ou à Juara par exemple, vous pourrez facilement louer un scooter. Le prix était de 20 RM pour 1 heure, 50 RM pour 3 heures et 80 RM pour la journée.

Si vous séjournez sur Juara, vous devrez vous faire emmener en taxi-boat ou alors en 4×4 à partir de Tekek (le ferry ne s’arrête pas à Juara). Nous avons choisi la dernière option, en 30 minutes pour 50 RM, cheveux au vent à l’arrière du 4×4.

Et sur toutes les plages de l’île, des taxi-boat peuvent vous emmener d’une plage à une autre.

4x4 tioman
Direction Juara en 4×4

Chapitre II : Les zones de Tioman

Si vous décidez de séjourner sur l’île de Tioman, il va falloir choisir votre point de chute. Comme vous pouvez le voir sur la carte, ce n’est pas le choix qui manque mais chacune des zones est différente. Nous avons passé trois jours sur ABC et trois jours sur Juara. Dans ce chapitre, je vous détaille seulement les zones où nous avons mis un pied ! 😉carte_tiomanArticle Tioman-4 : Tekek

Tekek est le village principal de l’île situé le long de la côte ouest sur 3 kilomètres. On peut y trouver un petit aéroport, une école, des magasins duty-free, un ATM, une infirmerie et un petit port avec quelques restaurants et des logements. D’un côté de Tekek, il y a une promenade en bord de mer qui arrive jusqu’à une petite colline où un chemin permet de rejoindre ABC et de l’autre côté de Tekek, il y a apparemment une jolie plage que nous ne sommes pas allés voir. Au centre du village, il y a une route qui permet de rejoindre Juara sur la côte est et le complexe Berjaya Resort, à pied, en scooter ou en 4×4 à vous de choisir !

Article Tioman-5 : ABC

Ayer Batang appelé aussi ABC est constitué d’une petite route qui longe une grande plage. Sur 2 kilomètres, se succèdent des restaurants, des centres de plongés et des resorts. Vraiment très calme, il n’y a pas de voiture de ce côté et il y a finalement peu de monde, nous rencontrons sur le chemin quelques vélos, des « motos side-car », des chats, des singes et des varans ! Nous avons trouvé le bord de mer trop rocheux pour vraiment apprécier les plages de ABC, cependant les couchers de soleil sont absolument magnifique.

D’un côté de ABC, il est facile de rejoindre Tekek par une petite colline. De l’autre côté après ABC chalet, un petit sentier dans la jungle permet d’arriver en 15 minutes à un resort qui cache la jolie plage de Panuba beach en contrebas. Entre hamac, beach volley avec les locaux et transats, on y a passé du temps sur cette plage !

Article Tioman-6 : Salang Bay 

Lors d’une excursion snorkeling (voir l’article Tioman-11), le bateau nous a déposé à la plage de Salang Bay pour la pause déjeuner. Une plage comme on les aime, cocotier, sable blanc, eau turquoise, un vrai bonheur ! Il est possible de rejoindre Monkey Bay par une randonnée d’1h30 dans la jungle apparemment. Nous avons sur le coup un peu regretté d’avoir réserver les nuits suivantes à Juara car ce fut un vrai coup de cœur pour nous.

Article Tioman-7 : Juara 

Sur la côte est de l’île, Juara est niché sur une baie isolée avec une jolie plage qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Très paisible, on peut cependant faire pas mal d’activités comme du snorkeling, du kayak ou encore des treks pour aller voir des cascades (voir le chapitre IV). En louant un scooter, il est aisé de se rendre du côté de Tekek en moins de trente minutes. Personnellement, je ne dirais pas que la plage est la plus belle de l’île mais son avantage est sa grande étendue de sable. Attention aux sandflies, nous avions pris toutes les précautions : on se tartinait de crème anti-insecte que nous avons acheté à Tekek et nous ne sommes jamais posés sur le sable, toujours sur des transats ou dans des hamacs. Résultat : 0 piqûre ! Nous commencions même à douter de leur présence mais quand nous avons rencontré un couple de français qui avait chacun une cinquantaine de piqûres sur leur corps, le doute s’est estompé ! 🙄

 Chapitre III : Restaurations et Hébergements sur Tioman

Article Tioman-8 : Généralités

La qualité de la nourriture et du lit, c’est très important dans un voyage (enfin surtout pour nous !). A Tioman, vous pourrez manger entre 5€ et 9€ pour deux personnes par repas. Nous nous étions donné un budget maximum de 100 RM (20€) par jour pour la nourriture, qu’il est facile d’atteindre surtout si on ne mange que des plats locaux. Ne soyez pas étonné du service qu’on pourrait considérer comme catastrophique la plupart du temps. Voici les trois points à retenir :

  • Souvent, vous devrez vous rendre au comptoir pour commander
  • Si vous prenez des plats différents (exemple : un burger et un chicken noddle) vous avez 80% de chance de manger chacun votre tour
  • No stress, l’attente est souvent longue avant d’avoir son plat devant soi mais c’est les vacances alors mettez-vous en mode tioman !

Pour les logements, il faut savoir que tous les resorts ne sont pas sur internet (booking, agoda…). Pas d’obligation de réserver, vous trouverez toujours un logement cependant vous ne serez pas certain de la qualité de votre chambre. L’avantage c’est que vous serez libre de rester plus longtemps ou de partir dans un autre resort ou sur une autre plage.

Article Tioman-9 : Côté ABC

Nous avions préféré réserver avant car nous voulions un bon logement. Après les expériences mitigées que nous avons eu sur les îles perhentian et redang, nous nous sommes faits plaisir à Tioman. Et pour le coup, la chambre sur ABC à Tioman Dive Resort (270 RM la nuit) était vraiment parfaite : climatisation, une « vraie » douche, sol en carrelage, jolie décoration, coffre fort, sèche-cheveux, un bon lit, très propre.

Le choix en restaurant n’est pas très important car souvent ils ne sont ouverts que le midi ou que le soir. Nous n’avons pas eu de gros cœur mais je peux vous suggérer ABC chalets pour ses bons pancakes et Sunset beach ouvert le soir pour prendre un apéro et une petite pizza les pieds dans le sable en face de la mer. Le restaurant sur Panuba beach est également très bon.

Article Tioman-10 : Côté Juara

Sur Juara, nous avons logé au Coconut Groove dans un petit chalet avec vue sur la mer pour 295 RM la nuit. Situé à l’extrémité de la plage juste à côte de Juara Turtle Project, la chambre était propre, climatisée mais un peu moins bien que celle de ABC (pas de « vrai » salle de bain, lit et oreillers durs, mal isolé que ce soit au niveau du bruit ou de la lumière). Bref, un peu cher pour les commodités mais par contre l’emplacement était parfait avec la possibilité de se baigner directement depuis le chalet. Et nous avions le petit déjeuner compris dans le prix, sans compter la gentillesse et les bons conseils de Andy le propriétaire. Des travaux étaient en cours à côté du resort, ce qui gâche un peu la tranquillité de la zone pendant la journée…

Pour les restaurants, nous avons squatté tous les soirs au Drift Wood Café (resort chalet beach chuk). Coup de cœur pour ce restaurant à l’ambiance surf avec de la bonne musique et de la bonne nourriture.

Chapitre IV : Les activités sur Tioman

Article Tioman-11 : Snorkeling

masque decathlon snorkelingLa plupart des voyageurs qui viennent sur les îles de la Malaisie ont un objectif en commun : découvrir les fonds marins. Les centres de plongée sont nombreux sur Tioman et le snorkeling a également du succès que ce soit directement de la plage ou avec des excursions. Cette année, nous avons acheté les masques de Décathlon. Vous savez, les gros masques qui nous font ressembler à des martiens dans l’eau ! 😯 Nous recommandons à 100%, pas une seule fois la buée est venue nous rendre visite. Le seul point négatif qu’on peut lui reprocher c’est qu’il est encombrant à transporter par rapport à un simple masque et tuba.

Sur Juara, un promontoire rocheux coupe la plage en deux juste à côté du resort Bushman. Nous avons contourné les rochers par la mer, petits némos, raies, calamars, coraux, des « grosses » familles de poissons, les fonds étaient superbes. Sur ABC, nous avons testé deux bons spots : après ABC chalet vers les rochers et à Panuba beach.

Nous avons également fait la journée « Excursion Coral Island » avec ABC chalet pour 85 RM par personne. Nous sommes partis vers 10h direction Coral Island (appelé aussi Pulau Tulai), une petit île au nord-ouest de Tioman qui est réputé pour ses spots de snorkeling. Nous avons fait deux stops autour de cette île où nous avons vu de magnifiques récifs coralliens. Puis nous avons fait un arrêt sur une magnifique plage de Coral Island avec une eau turquoise et un sable très blanc. Le petit bémol : les déchets à l’arrière de la plage, malheureusement sur l’île de Tioman les déchets sont un vrai problème, des efforts sont faits avec notamment le tri des canettes mais cela n’est pas suffisant… S’ensuivit d’une petite pause déjeuner sur Salang Bay au bord d’une plage splendide (voir l’article T2016-6) avant de faire un dernier stop en face de cette baie autour d’un petit îlot où nous avons enfin vu une tortue et nager avec elle. Un pur bonheur !

Article Tioman-12 : Treks dans la jungle

L’avantage des treks dans la jungle sur l’île de Tioman c’est que c’est soit pour accéder à une plage soit pour accéder à une cascade !

A Juara, à l’extrémité sud de la plage après Turtle project, il faut traverser une petite rivière en tirant une corde sur une plateforme. Puis au bout d’une heure de trek dans la jungle, il parait qu’on arrive à une jolie cascade, photos que je ne possède pas car nous nous sommes « juste » amusés à traverser la rivière. 😆 

alis waterfall tioman
Ali’s Waterfall

Toujours à Juara, une toute petite cascade « Ali’s waterfall » est facilement accessible depuis la route qui fait Tekek à Juara qu’on accède en scooter (ou à pied pour les plus courageux). Il suffit ensuite de s’enfoncer pendant 5 minutes à pied dans la jungle pour arriver à cette mini cascade. Pour finir avec les cascades, nous voulions aller à Asah waterfall vers Mekuk depuis Juara mais on ne nous proposait que des journées snorkeling à 150 RM pour y aller.

Le trek principal que vous entendrez parler à Tioman est celui qui permet d’accéder à Monkey Bay, après un trek d’une heure dans la jungle depuis Panuba beach (côté ABC) ou d’une heure trente depuis Salang Bay. Nous ne l’avons pas testé mais apparemment éviter de vous charger en affaire car on nous a raconté que la plage de Monkey Bay est une zone souvent squattée par des singes pickpockets (comme quoi elle porte bien son nom !).

Article Tioman-13 : Kayak

Juara cache bien son jeu, il est possible de faire du kayak dans la mangrove. A chaque extrémité de la plage, la mer rentre dans les terres et devient une rivière entourée d’arbres avec leurs pieds dans l’eau. Louez un « petit » kayak dans les derniers resorts juste avant la rivière. Nous avons fait l’erreur de prendre un gros kayak dans notre resort, nous avons du braver la mer et les vagues pour atteindre la mangrove ! Le prix de la location était le même que pour les scooters, 20 RM pour 1h, 50 RM pour 3h et 80 RM pour la journée.

Article Tioman-14 : Juara Turtle Project

Si vous êtes sur Juara, faites une bonne action en vous arrêtant à Juara Turtle Project. Cette association aide à la préservation des tortues de Tioman en récupérant les œufs déposés sur la plage par maman tortue et en les mettant en sécurité dans une « maternité » jusqu’à leur éclosion. Pour 10 RM pendant 45 minutes, un bénévole de l’association vous fait découvrir le petit centre, vous donne des explications sur les tortues, sur les actions de l’association et se finit par des petites vidéos.

Vous ne verrez pas des tortues ni des bébés tortues car ils sont relâchés juste après leur éclosion. Nous avons eu la chance d’assister par hasard à un lâcher de bébés tortues le lendemain de notre visite au centre car la veille 24 petites tortues étaient sorties de leurs œufs. C’est vraiment émouvant de voir ses minuscules tortues « courir » vers la mer.

Pour conclure, Tioman est une belle île avec pleins d’activités à faire, pas le temps de s’ennuyer ! Nous avons passé au total 6 jours sur l’île, ce qui est une durée parfaite pour voir une bonne partie de ce petit joyau tout en farnientant un peu quand même ! Les plages et les fonds marins de Tioman sont magnifiques mais ceux des îles Perhentian restent toujours en pôle position dans notre classement.

6 Commentaires

  • Anonyme

    19 mai 2017 at 18 h 13 min Répondre

    Bonjour
    Merci pour cet article sur Tioman qui m’aide beaucoup dans nos préparatifs pour cet été.
    J’ai une petite question : le taxi négocié à 270RM vous emmenait où ? À Johor Bahru ? Singapour ?
    Je suis à la recherche des différents tarifs pr un trajet Mersing-Singapour

    • Evasion Conseil

      22 mai 2017 at 8 h 01 min Répondre

      Bonjour, ravie que ça puisse vous aider pour votre prochain voyage. Le taxi négocié à 270RM était pour faire Mersing à Kuantan, étant donné que le trajet que vous cherchez est à peu près de la même durée ça devrait être approximativement ce prix là. Sinon à Mersing il y a beaucoup de bus qui partent, vous devrez trouver quitte après si vous trouvez pas de bus, de prendre un taxi comme on a fait. Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas sur la Malaisie ou même Singapour.

  • PM

    6 février 2018 at 14 h 12 min Répondre

    Bonjour,

    Merci cet article très pratique. Nous avons le projet de partir en aout à Tioman. Je souhaite quelques conseils:

    Prix moyen d’un taxi boat d’une plage à l’autre ?
    Jusqu’à quelle heure généralement il y a des ferries pour traverser ? (je sais que c’est selon les marées mais je souhaite juste un ordre d’idée car c’est introuvable sur le net et nous arriverons surement de Singapour)

    Merci d’avance pour vos réponses et pour votre blog.

    Bonne journée.

    • Evasion Conseil

      7 mars 2018 at 9 h 47 min Répondre

      Bonjour,

      Merci beaucoup 🙂

      Désolé pour le délai de réponse, je suis à l’étranger. Alors pour le ferry de Mersing à Tioman, comme je l’indique dans mon article les horaires ne sont que communiquées deux semaines avant mais les horaires max semblent être midi. Dans notre cas par exemple, nous sommes partis de Mersing le 2 août et nous avions le choix entre 7h, 10h30 et 12h30.

      Pour le taxi boat, vous pouvez avoir des ordres d’idée sur la photo à l’article T2016-3, pour les plages les plus proche de là où vous prendrez le taxi boat, les prix vont de 10 à 40 RM par personne par contre pour aller sur des plages qui sont sur la côte opposé les prix seront plutôt entre 80 et 140 RM par personne.

      Je vous souhaite un bon voyage 🙂

  • Nour

    19 mai 2018 at 13 h 16 min Répondre

    Bonjour, la mangrove c’est uniquement en kayak??? Car je n’ai jamais fait du kayak
    Merci

    • Evasion Conseil

      21 mai 2018 at 22 h 20 min Répondre

      Bonjour, oui je crois bien qu’il n’y a que du kayak, je ne me rappelle pas d’avoir vu d’autres moyens sur l’eau pour la faire. C’est très facile de faire du kayak surtout là bas, il n’y a pas de gros courant donc ça se fait tout tranquillement. Par contre, prenez bien le kayak au plus proche de la mangrove pour éviter de se faire tout le bord de mer en kayak où c’est difficile à cause des vagues et du courant.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.