La Malaisie, hors des sentiers touristiques – Le Lac Chini et Cherating

Lorsqu’on choisit la Malaisie comme destination, c’est pour découvrir la capitale Kuala Lumpur et la ville de Malacca, se perdre dans la jungle de Taman Negara, se prélasser sur les belles plages des îles malaisiennes comme les îles Perhentians, Redang ou encore Tioman et parcourir les plantations de thé de Cameron Highlands.

Lors de notre deuxième séjour, entre deux lieux incontournables : l’île de Tioman et Taman Negara, nous avons fait une halte au Lac Chini, moins touristique et très reposant. Nous devions ensuite finir notre voyage à Cameron Highland mais nous avons changé nos plans et nous sommes allés dans la petite station balnéaire de Cherating.

Pourquoi avoir annulé Cameron Highlands ?

Tout le long de notre voyage, nous avons eu des retours assez négatifs sur ce lieu par des personnes qui venaient de le faire : trop touristique, sale, beaucoup de routes pour finalement une destination qui ne vaut pas le coup à part pour prendre cette fameuse photo de carte postale que l’on voit de partout. Après moult discussions et beaucoup de réflexion, nous décidons de ne pas faire les 4 heures de voitures qui nous séparaient des Cameron Highlands. Ce fut une décision difficile pour moi car j’aime bien me faire mon propre avis et étant une amatrice de thé, j’aurai aimé découvrir la culture de cette plante…

Le Lac Chini

Après avoir récupéré notre voiture de location à Kuantan (réservé sur le site internet www.economycarrentals.com qui trouve le fournisseur le moins cher, dans notre cas, nous avons pris une voiture de catégorie intermédiaire chez Hawk pour 300€ (GPS et assurance inclus) pour 6 jours.), nous roulons en direction du Lac Chini. 1 heure plus tard, nous arrivons au bord du lac où le Lake Chini Resort a pris possession des lieux. Après une journée passée dans les transports (ferry, taxi, voiture) et la nuit qui commençait à tomber, nous n’avons pas trop cherché à comprendre et nous avons pris une chambre dans cet hôtel à 130 RM la nuit. Nous avons eu une chambre « en carton » avec des murs qui s’effritent, pas très propre, bref ça mériterait un bon rafraîchissement. Et le restaurant, on en parle ? Une carte bien fournie au premier abord mais très peu de plats étaient finalement disponibles et la nourriture n’était pas très bonne… L’avantage de ce resort est sa localisation surplombant le magnifique lac Chini et sa tranquillité, je crois que nous étions quasiment les seuls à y dormir.

Le lac Chini est le deuxième lac d’eau douce le plus grand de la Malaisie. Il est connu pour ses superbes lotus qui fleurissent entre juillet et septembre. Et il est rattaché à une légende de monstre des profondeurs, un peu comme celle du monstre du Loch Ness !

Si on vient jusqu’ici, c’est donc pour naviguer sur ces eaux mystérieuses. Le resort propose une série de tours soit en bateau soit en kayak. Nous avons opté pour un tour de bateau de 1 heure pour voir les 12 lacs et visiter un village Asli pour 70 RM.

Un moment vraiment sympathique et paisible où nous étions le seul bateau au milieu des lotus. Nous avons fait une halte pour pouvoir prendre en photo les lotus fleuris . Puis nous nous sommes arrêtés dans un village de la tribu des Orang Asli, une population aborigène qui était présente sur le pays avant l’arrivée des malais. Composée de maisons en bois, deux fillettes sont venues à notre rencontre et nous avons pu essayer une sarbacane qui faisait plus d’un mètre de long.

Nous avons bien aimé ce petit détour au Lac Chini par contre si vous n’êtes pas véhiculé ce n’est pas une destination que je conseillerai. En tout cas personnellement, on ne mettrait ni de l’argent dans un taxi ni du temps dans les transports en commun pour voir ce lac.

Vous voulez voir le Lac Chini en vidéo ? C’est par ici

Cherating

Comme je vous l’ai raconté plus haut, nous avons finalement décidé après notre trek dans la jungle de Taman Negara d’aller nous reposer au bord de la plage à Cherating au lieu de s’aventurer à Cameron Highlands. Avec l’argent que nous avions économisé entre l’essence, l’autoroute et les visites, nous avons décidé de nous faire plaisir et de prendre un bon hôtel pour nos derniers jours de vacances. Nous avons atterri au Suria Cherating Beach Resort, un joli complexe hôtelier en bord de mer, avec piscine où nous avons eu une chambre pour 214 RM. Cet hôtel est plutôt fréquenté par les malais du coup impossible de se baigner avant 10h du matin car tous les enfants sont dans la piscine. Étant en maillot de bain deux pièces, je ne me voyais pas me baigner au milieu des malais qui eux sont entièrement habillés pour se baigner. Par contre en fin de matinée, nous avions la piscine et la plage pour nous tous seul !

Cherating est décrite comme une station balnéaire, certes il y a bien la plage mais il n’y a pas « beaucoup de vie ». Tous les restaurants ne sont pas ouverts, certains que le midi d’autres que le soir. Nous avons quand même trouvé deux adresses vraiment sympa : le Don’t Tell Mama avec son ambiance décontractée sur la plage, ouvert le soir et le Ombok Café, ouvert le midi et qui se trouve dans la rue principale de Cherating.

plage cherating

Entre une session barbotage dans la piscine et un saut dans la mer, nous avons fait deux des activités incontournables de Cherating : l’excursion nocturne des lucioles et la croisière dans la mangrove chez Hafiz (chacune pour 30 RM par personne).

Rendez-vous à 19h30 pour le « firefly cruise » où Hafiz en personne nous explique tous ce qu’il y a à savoir sur les lucioles, ces petites bêtes qui clignotent dans la nuit pour se repérer et se reproduire. Nous n’avons pas vraiment apprécié le personnage (un peu trop dans l’exagération) mais sa réputation n’est plus à faire, nous étions nombreux à venir assister à ce spectacle soit 5 bateaux avec à son bord une dizaine de personne ! Pendant plus d’une demi-heure, nous avons navigué sur la rivière où Hafiz à l’aide d’une lumière spéciale, faisait clignoter les lucioles. Elles virevoltaient jusqu’à nous, quelques unes allaient jusqu’à se poser sur notre peau ou les cheveux (photo interdite car le flash perturbe les lucioles). C’était vraiment une belle expérience tout en lumière !

La petite croisière sur la mangrove a lieu, quant à elle, en journée. Pendant 1 heure, nous avons navigué dans un petit bateau à la recherche des animaux de la mangrove. Nous avons vu des serpents, des chauves-souris, un gibbon, des crabes en forme d’araignée, un martin-pêcheur, des lézards… Notre guide était top avec des yeux de lynx, c’était impressionnant comme il arrivait à voir les animaux dans toute cette verdure !

Cherating est une destination que je recommande si vous avez déjà fait les incontournables de la Malaisie. C’est aussi une bonne étape pour faire une pause sur votre trajet pour aller sur l’île de Tioman ou les îles Perhentian.

 Grotte de Panching et Cascade Pandan

Voici deux endroits que je ne recommande pas du tout. Pour faire une pause sur la route qui nous emmenait de Taman Negara à Cherating, nous avions décidé de nous arrêter à la grotte de Panching, située tout près de Kuantan. Une petite montée par des escaliers et nous avons atterri dans une grande grotte où tout au fond se cache un bouddha couché, seul intérêt de la visite et encore… (coût : 3 RM pour le parking et 2 RM par personne pour monter)

Avant de prendre notre avion à Kuantan, nous sommes allés passer l’après-midi à la cascade de Pandan. Certes elle est très belle mais impossible de se baigner, nous étions un dimanche et tous les locaux étaient venus se rafraîchir dans la rivière. Nous étions les seuls étrangers, nous avons bien senti les regards de curiosité, nous avons même entendu quelques remarques. Dommage…

 

2 Commentaires

  • Routier

    17 avril 2018 at 8 h 31 min Répondre

    Bonjour , nous sommes en préparatif pour un’voyage cet été en Malaisie . Les stops déjà prévus sont KL, Bornéo, Perhentian et le dernier stop est difficile à trouver pour limiter le trajet . Je pensais à cherating. Quid de la plage et des vagues ? En juillet est e facile avec des enfants en bas âge ?
    Merci

    • Evasion Conseil

      17 avril 2018 at 20 h 11 min Répondre

      Bonjour,

      Vous serez véhiculés ? Car pour aller à Cherating il faut quand même 3-4h de route, mais il y a surement des bus qui font le trajet aussi.
      Concernant l’état de la mer, je n’ai pas le souvenir d’avoir eu des grosses vagues en Malaisie, la mer est relativement calme donc pour les enfants ça ne devraient pas poser de problème. Vous avez aussi sinon d’autres îles, non loin de Perhentian vous avez l’île de Redang ou aussi Kapas je crois.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.