La Provence en couleurs dans le Lubéron

Un week-end ensoleillé fin février, une chambre d’hôte réservée la semaine précédente, une envie de se balader dans de beaux villages et des paysages insolites, nous voici dans le Lubéron à 30 minutes d’Avignon. Deux jours pour s’imprégner de l’ambiance méditerranéenne et en prendre plein la vue entre des petits villages et les falaises d’ocre. Je vous préviens, vous risquez de tomber amoureux de la région !

Conseil : Essayer de privilégier votre séjour hors saison car il semblerait que l’été il y ait beaucoup de monde. Nous avons eu de la chance de tomber sur un week-end de février où la météo était de notre côté et habitant tout près on pouvait prévoir notre séjour « au dernier moment ». Ma seule déception est de ne pas avoir vu ce coin de la Provence sous les couleurs de la lavande, il faudra y revenir sur un mois de juin !

Roussillon, le village et le sentier des ocres

Roussillon

Nous avons commencé notre première journée en déjeunant à Roussillon, un des plus beaux villages de France et on comprend vite pourquoi ! Ses couleurs flamboyantes dans un nuancier de rouge et de rose sont un plaisir pour les yeux… C’est très agréable de se promener dans ses petites ruelles dont la plupart sont piétonnes. La palette de couleurs, digne d’un peintre, utilisée sur les façades des maisons provient de l’ocre, une roche composée d’un pigment minéral qui lui donne ses fameuses couleurs.

Roussillon

Roussillon

A Roussillon, il y avait 16 carrières d’extraction de cette roche, la concurrence avec les colorants artificiels dans le milieu du XXe siècle a signé le déclin de cette activité. La nature a depuis repris ses droits mais une des carrières a été emménagée pour pouvoir profiter des couleurs de cette roche, appelée tout simplement le Sentier des Ocres. Celui-ci se trouve quelques mètres au-dessus du village de Roussillon et après avoir payé 2,50€ (gratuit pour les moins de 10 ans), vous pourrez vous baladez tranquillement au milieu des falaises d’ocre et de la nature. Les chemins sont bien délimités avec quelques panneaux d’explication, vous aurez le choix entre deux boucles, une petite de 30 minutes et une autre d’environ 1 heure (les pauses photos et les nombreux arrêts semblent être bien compris dans le délai annoncé !).

Le sentier des ocres

Le Colorado Provençal

Le lendemain, nous avons découvert un site similaire au Sentier des Ocres. Le Colorado Provençal se trouvant à Rustrel (à une demi-heure de route de Roussillon) est plus naturel, avec la possibilité de se balader sur et entre les falaises d’ocre. L’entrée de ce site n’est pas payant, par contre pour se garer dans le parking dédié à ce lieu, il faut s’acquitter de 5€ pour une voiture et 2€ pour une moto.

Il y a deux itinéraires possible, soit une boucle d’environ 1 heure pour découvrir l’attraction majeure le « Sahara » soit une randonnée qui se fait apparemment en 2 heures et qui permet de voir en plus les « Cheminées de fées ». Par manque de temps, nous nous sommes contentés du Sahara mais aucun regret, nous en avons encore pris pleins les yeux avec toutes ces couleurs chaudes. Un petit peu d’imagination et on pourrait facilement se croire au milieu des canyons du Colorado aux États-Unis…

Si vous souhaitez voir les deux carrières d’ocre, je vous conseillerai de faire d’abord le Sentier des Ocres pour éviter d’être déçu. Et si vous devez en choisir un, vous avez compris ma préférence, allez au Colorado Provençal !

Le Colorado Provençal

Joucas, un village oublié

Revenons maintenant un peu en arrière, après le Sentier des Ocres alors que nous nous dirigions vers Gordes, un petit village en hauteur nous faisait de l’œil. Et nous voilà à Joucas, il n’était pas dans ma liste et ça aurait été fort dommage de le rater ! Nous avons eu un coup de cœur pour le « Bistrot La Terrasse », un restaurant qui se trouve à une des entrée du village avec sa terrasse juste au-dessus des vignes. La décision fut rapide, le lendemain midi on viendra manger ici au soleil avec une vue magnifique ! La nourriture est simple mais il y a du choix, les propriétaires sont accueillants, bref c’est testé et approuvé !

Bistrot La TerrasseCe petit village doit être moins touristique que ces voisins mais il possède de magnifiques petites rues piétonnes avec de belles maisons en pierre.

Joucas

Gordes et son village des Bories

Pour la dernière visite de la journée, direction un autre village faisant parti aussi du palmarès des plus beaux villages de France. Gordes possède en son centre un superbe château à partir duquel on peut aller flâner dans les ruelles à flanc de colline.

Château de Gordes
Le Château de Gordes

Il est connu aussi pour le village des Bories situé à l’extérieur de Gordes. Quésako ??? Les bories sont des « cabanes » en pierre sèche trouvée sur place et qui sont assemblées sans liant et sans mortier. Ce type de construction a débuté au XVIIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle et servait d’abris pour les bergers et aussi d’habitation saisonnière. A Gordes, les bories ont été restaurés et c’est maintenant un musée à ciel ouvert mais qui est payant puisque c’est tout de même 6€ par adulte. Le prix est vraiment excessif surtout quand on le compare aux entrées pour les carrières d’ocre. C’est tout de même intéressant de découvrir ce mode d’habitation que je ne connaissais pas, on peut déambuler tranquillement dans ce petit village et rentrer dans les bories. J’aurai bien vu des animations dans ce lieu avec des personnes habillées comme à l’époque…

Village des BoriesOppède le Vieux et ses ruines

Pour notre deuxième journée dans le Lubéron, nous avions prévu d’aller à Lacoste où prône un magnifique château. Mais notre hôte nous a déconseillé ce village car depuis que M. Pierre Cardin a acheté le château ainsi qu’une trentaine de maisons qui sont devenues des « vitrines », hors période estivale, le village est apparemment en mode fantôme… Il nous a conseillé de faire une halte à Oppède le Vieux, un bon conseil que nous avons suivi ! C’est un vieux village construit lui aussi sur un éperon rocheux où les ruines d’un ancien château médiéval sont bien visibles. La balade principale commence par une ancienne porte où un chemin monte à travers des maisons anciennes et des ruines pour s’élever jusqu’à l’église où une magnifique vue nous attendait…

Oppède le Vieux

Ménerbes et son labyrinthe de ruelles

Pas de journée dans le Lubéron sans visiter un des plus beaux villages de France, et pour ce deuxième jour l’heureux élu sera Ménerbes !  Comme ses voisins, ce village possède des petites ruelles piétonnes où il est facile de se perdre… Une citadelle, des églises, des belvédères, il y a de quoi observer.

Fontaine de Vaucluse et sa fameuse source

Après avoir déjeuner au bord des vignes à Joucas et fait une promenade digestif au Colorado Provençal, nous sommes allés finir notre week-end à Fontaine de Vaucluse. Les principales attractions de ce village sont situées tout le long de la rivière de La Sorgue qui possède des couleurs vertes absolument magiques. Par cette belle journée de février, tout le monde est de sortie à Fontaine de Vaucluse, des odeurs de crêpes et de churros, des boutiques typiques de Provence, j’ai eu l’impression d’être en vacances avant l’heure dans le sud de la France. J’ai trouvé ce village moins authentique que ceux du Lubéron mais les paysages n’en restent pas moins magnifique, encastré au pied d’une falaise avec des mignons moulins à eaux et surtout la mystérieuse source avec sa belle couleur bleue turquoise…

Notre logement

Je ne peux pas finir cet article sans vous parler de notre logement pour ce week-end, une magnifique chambre d’hôte avec des propriétaires accueillants. La Louvière des Bruyères située à Robion est composée de 3 chambres avec salle de bain privative, un extérieur qui fait rêver avec une belle piscine, en tout cas nous on garde l’adresse car en été ça nous doit être vraiment canon de se prélasser ici !

Bilan de notre week-end : une région absolument magnifique où je me verrai bien vivre ! En attendant, nous allons être obligé de revenir pour voir les lavandes en fleur, l’abbaye de Sénanque, des plus beaux villages de France (oui, oui on ne les a pas tous fait !) : Lourmarin, Ansouis, Vénasque mais aussi faire les marchés provençaux, chiner à la cité des antiquaires à l’Isle-sur-la-Sorgue, faire des randonnées, se promener dans des petits hameaux pleins de charmes comme celui de Fontjoyeuse à Peypin d’Aigues ou celui de la Belle-Etoile à Saint Martin de Brasque…

No Comments

Laissez un commentaire