Les Incontournables de Rome en deux jours

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à faire un petit quiz sur Rome,
avant de lire cet article pour évaluer vos connaissances
ou après la lecture pour voir si vous avez tout bien retenu,
c’est vous qui voyez !

Tous les chemins mènent à Rome il paraît, pour moi ce fut le cas ! Mon chemin m’a emmené fêter le jour de l’an dans cette magnifique ville. Des basiliques, des églises, des ruines romaines, des places, des fontaines… Il y a tellement de choses à voir à Rome. Je vous ai donc sélectionné les incontournables à visiter sur 2 jours.

Le Colisée

Emblème de Rome, je me devais de commencer par cet impressionnant monument historique. Pouvant accueillir jusqu’à 80 000 personnes, cet amphithéâtre fut construit entre 70 et 82 après J.-C.

Célèbre pour ces combats de gladiateurs, le Colisée était aussi le lieu d’autres spectacles comme des chasses d’animaux sauvages, des exécutions publiques, des reconstitutions de batailles célèbres… Ce qui m’a le plus marqué en écoutant mon audioguide c’est l’ampleur que pouvait prendre ces jeux cruels. Il est dit qu’en 107, Trajan, un empereur romain a fêté sa victoire contre les Daces par des jeux impliquant 11 000 animaux et 10 000 gladiateurs, durant 123 jours ! 👿

Aujourd’hui, véritable attraction touristique, le Colisée n’est plus complet. En plus des tremblements de terre qui l’ont dégradé, les pierres ont été récupérées pour construire d’autres monuments romains tels que la Basilique Saint-Pierre.

Prix : l’entrée coûte 12€ et permet aussi d’accéder au Forum et au Mont Palatin. Si vous prenez le Roma Pass*, utiliser l’entrée gratuite pour le Colisée. Vous pouvez également prendre un audioguide pour 4€ à l’entrée, ce que je conseille fortement pour en apprendre davantage sur le Colisée

Durée : Pour faire le Colisée, le Forum et le Mont Palatin, entre les files d’attentes et pour pouvoir prendre son temps, prévoyez une bonne demi-journée !

* La Roma Pass est une carte valable soit 48h (28€) soit 72h (36€). Elle permet d’avoir un accès illimité aux transports, 1 (pour celle de 48h) ou 2 (pour celle de 72h) premières entrées gratuites parmi une liste de monuments et de bénéficier de tarifs réduits sur cette même sélection.

Le Forum et le Mont Palatin

D’immenses ruines romaines recouvrent ces deux espaces.

Le Mont Palatin fait partie des 7 collines de Rome et était le lieu où les empereurs romains faisaient construire leur palais. Sa particularité ? On dit que c’est le berceau de Rome. Souvenez-vous de vos cours de latin, Romus et Romulus auraient été recueillis par la louve au pied du Mont Palatin. Romulus choisira cette colline pour fonder Rome. Vu l’état des ruines, il est difficile d’appréhender la grandeur des bâtiments mais ce fut un petit régale de se balader dans ces ruines entourées de verdure et de contempler la vue sur Rome (n’est-ce pas la mouette ?).

Le Forum Romain est, je trouve beaucoup plus impressionnant. Ce chaos de ruines dont certaines sont restées debout laisse deviner la grandeur de cette place publique qui était le centre religieux, politique et judiciaire de Rome (à l’image de l’agora comme à Athènes).

Que ce soit au début ou à la fin de votre visite, ne ratez pas la vue sur le Forum en montant vers le Capitole !

Place du Capitole et Place Venezia

Ces deux places non loin l’une de l’autre ne se ressemblent pas du tout. Sur la Place du Capitole située sur l’une des 7 collines de Rome et dessinée en grande partie par Michel-Ange, on trouve les palais des Conservateurs et le palais Neuf (abritant aujourd’hui des musées). Et on n’oublie pas la statue équestre de Marc Aurèle (une réplique car la vraie est dans un des musées du Capitole).

Après avoir traversé cette place, nous descendons direction la Place Venezia qui accueille le magnifique monument à Victor Emmanuel II. Mais qui est cet homme dont un immense bâtiment de marbre blanc lui est dédié ? C’était le premier roi d’Italie, il a réussi à unifier l’Italie en 1861 dont son surnom « le Père de la Patrie ». A côté de la place, la colonne Trajane surplombe le forum de Trajan. Encore ce cher Trajan, en plus des jeux organisés au Colisée, il a fait ériger cette colonne qui raconte ses campagnes, toujours pour célébrer sa victoire contre les Daces !

Le Vatican

Ce plus petit Etat du monde, que ce soit par sa superficie (0,44 km²) ou par son nombre d’habitants (921 habitants en 2014), est sous l’autorité du Pape de l’Eglise Catholique.

Je ne suis pas trop musée et pourtant les musées du Vatican m’ont enchantée. Immenses et grandioses, on y trouve des œuvres, des sculptures, des fresques, des mosaïques mais aussi des beaux jardins et évidemment la fameuse chapelle Sixtine avec sa voûte peinte par Michel-Ange.

Prix : comptez 16€ pour l’entrée des musées (attention : ils ne font pas partie du Roma Pass, il existe l’Omnia Vatican Rome à 108€ pour trois jours comprenant la gratuité pour les trois premiers musées y compris les musées du Vatican)

La Place Saint-Pierre est une grande esplanade entourée par des centaines de colonnes et dominée par la Basilique Saint-Pierre dont l’entrée est gratuite. La montée à la coupole est payante et la queue est très longue mais elle mérite le détour. La vue sur Rome et la Place Saint-Pierre est époustouflante.

Prix : la montée à la coupole de la Basilique peut se faire en montant à pied les 551 marches (6€) ou par ascenseur et finir à pied avec encore 320 marches (8€). La dernière partie de la montée est vraiment atypique dans un escalier étroit en spirale et avec les murs penchés.

Durée : comptez une bonne demi-journée pour faire le Vatican (voire plus si vous êtes un adepte des musées) et je vous souhaite bon courage pour les files d’attente !

Quartier Baroque

Du Vatican, nous avons rejoint le quartier dit baroque en empruntant le pont Saint-Ange et ses 10 statues d’anges à côté du château Saint-Ange (malheureusement nous n’avons pas eu le temps de le visiter). 

Premier arrêt : la Place Navone

Une des plus grandes de Rome et des plus animées, on retrouve des cafés, des restaurants et des fontaines ! De forme allongée, la Piazza Navona était autrefois (enfin il y a très longtemps au Ier siècle !) un stade où des défis se succédaient : course à pied, lancer de javelot et de disque…

Deuxième arrêt : le Panthéon

Notre monument déception si on peut dire… Ce temple romain est resté intacte, il était dédié à toutes les divinités de l’antiquité romaine puis reconverti quelques siècles plus tard en église.

L’intérieur du Panthéon est très beau avec sa superbe coupole mais nous avons été déçus par l’extérieur et j’accuse le Parthénon d’Athènes ! Il faut dire qu’avec ses magnifiques colonnes couleur or, celles du Panthéon toutes grises nous ont fait un peu de la peine…

Troisième arrêt : la Fontaine de Trévi

Nous avons été chanceux, nous avons pu voir la Fontaine de Trévi toute belle, deux mois après la fin de sa restauration qui a duré… 16 mois ! Je vous refais le blabla : jeter une pièce avec sa main droite dos à la fontaine et vous reviendrez un jour dans la ville éternelle. De jour, de nuit, on est nombreux à venir la voir mais qu’est-ce qu’elle est belle avec ses ornements de l’océan : Neptune sur un char en forme de coquille, tiré par deux chevaux marins et guidé par deux tritons.

Quatrième arrêt : la Place d’Espagne

Nous sommes arrivés sur cette place par l’église de la Trinité des Monts qui surplombe la Piazza de Spagna. La vue sur Rome est très jolie, nous avons eu la chance d’assister au coucher de soleil sur les coupoles des basiliques romaines. Sur la Place d’Espagne, la fontaine de la Barcaccia fait face au bel escalier qui mène à l’église.

Rome à Noël et au jour de l’an

Rome à l’époque de Noël, c’est des lumières dans les rues, des sapins illuminés et des jolies crèches !

Rome pour le jour de l’an, ce fut un choix difficile le feu d’artifice du Colisée ou celui de la Place Del Popolo ? Et finalement, c’est ce dernier que nous avons sélectionné, avant minuit la place se remplit petit à petit dans une bonne ambiance et avec pleins de petits feux d’artifices. Minuit sonne et le feu d’artifice pétarade mais pas assez grandiose… 😕

Nous décidons ensuite d’aller voir l’ambiance au Colisée, quelle erreur ! La sortie du métro est très difficile avec la foule et les pickpockets sont de sortie. Nous sommes vite repartis car nous ne nous sentions pas du tout en sécurité.

Le feu d’artifice du Colisée est sûrement plus impressionnant mais il faut braver la foule et ne pas s’attarder sur place !

Rome, c’est aussi…

Deux jours sur Rome permet de voir les incontournables mais il y a tellement d’autres choses à voir. On peut citer quelques églises (parmi les 900 !) : les Basiliques Sainte Marie Majeure, Saint Clément du Latran, Saint Jean de Latran, l’Eglise des Quatre Saints Couronnés, l’Eglise Saint Louis des Français ou encore les thermes de Caracalla.

Deux petits regrets 

Nous n’avons eu le temps de faire la Place du Peuple (Piazza del Popolo) de jour. Nous aurions aimé monter sur la colline du Pincio au-dessus de cette place pour voir la vue sur Rome et se balader dans les jardins du parc de La Villa Borghese. Et aussi flâner dans les ruelles colorées et typiques du quartier du Trastevere.

Mais pas de remords, j’ai lancé une pièce dans la fontaine de Trévi donc je reviendrai…

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.