Hué, une ville impériale !

Tout comme Hoi An, la ville de Hué située au centre du Vietnam fait partie des incontournables dans un voyage itinérant du nord au sud du Vietnam.                  

Sur une journée, nous avons visité trois lieux majeurs qui caractérisent parfaitement Hué : la fameuse cité impériale, un des nombreux tombeaux royaux et la pagode de la dame céleste.

La citadelle royale et sa cité impériale

Plan citadelle royale cité impériale Hué

Hué fut la capitale impériale du Vietnam de 1802 à 1945. Au bord de la rivière des parfums, l’enceinte de la Citadelle royale se dessine (en noir sur le plan). Des remparts entourés de fossés d’eau délimitent ce lieu de 6 m² accessible par dix portes munies d’un pont dont l’entrée est gratuite. La cité impériale, située à l’intérieur de la citadelle (en rouge sur le plan) est un véritable vestige de la période impériale. Elle est très bien conservée malgré les dommages causés lors de la guerre du Vietnam. L’entrée se fait en face de la tour du drapeau (étoile rouge sur le plan) et nous a coûté 150 000 VND (environ 6€).

Impressionnante, grande et calme, il nous a fallu près de trois heures pour faire le tour complet avec au menu des temples, des palais et des beaux espaces verts. La cité pourpre interdite au cœur de la cité impériale (en orange sur le plan) était réservée à l’empereur et à sa famille. Il est interdit de prendre des photos à l’intérieur des palais mais les magnifiques galeries extérieures toutes de rouge et d’or vêtues qui mènent à la cité pourpre interdite ont fait le bonheur de nos appareils photos !

Tombeau royaux et la Pagode de la Dame Céleste

De nombreux tombeaux royaux des empereurs de la dynastie Nguyen sont disséminés dans la campagne environnante de Hué. De la cité impériale, nous avons pris un taxi qui nous a emmené au tombeau le plus proche de la ville, le Tu Duc Tomb (coût du trajet : 100 000 VND soit environ 4€).

Plus qu’un simple mausolée, ce site a été aussi été le lieu de résidence de l’empereur Tu Duc les dernières années de sa vie. Pour 100 000 VND, nous avons découvert un endroit calme au milieu d’une forêt de pin avec un lac, des jolis pavillons, des temples et la tombe de Tu Duc.

D’autres tombeaux sont connus comme celui de Minh Mang, de Khai Dinh ou de Gia Long. Mais n’étant qu’une seule journée sur place, nous n’avons pas eu le temps de voir les autres et il nous restait un dernier monument phare de Hué à voir : la pagode de la dame céleste.

Appelée aussi Thien Mu Temple, elle est apparemment la pagode la plus grande du Vietnam avec ses sept étages octogonaux qui évoquent les sept réincarnations de Bouddha. Le nom de la pagode provient d’une légende selon laquelle une femme apparaissait mystérieusement au sommet de la colline. A l’arrière de la pagode, on est accueilli par des gardiens du bien et du mal avant d’entrer dans de beaux jardins.

Située au bord de la rivière des parfums, vous serez forcément alpagué pour prendre un bateau. Ce que nous fîmes pour revenir au centre-ville, après une longue négociation (130 000 VND pour deux).

Découvrez mon voyage au Vietnam, par ici

 

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.