Hoi An, c’est comment ?

coeur

coeur

Hoi An, ma ville coup de cœur du Vietnam ! A travers des questions-réponses, laissez-vous transporter des ruines de la dynastie des Cham aux rizières verdoyantes en passant par la vieille ville avec ses lampions et ses tailleurs.

My Son Sanctuary, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont de magnifiques ruines qui datent de la dynastie Cham (c’est-à-dire il y a très longtemps, du IVe au XIIIe siècle !), situées à 40 kilomètres de Hoi An. D’inspiration hindou, le royaume de Champapura a construit ces temples dédiés principalement à la divinité Shiva. Ce site est très beau avec cette couleur typique des briques utilisées pour construire les tours-sanctuaires qui sont dans un bon état de conservation. Apparemment ces ruines ressemblent à celles du temple d’Angkor au Cambodge (mais en plus petit). Une visite qui vaut le coup d’œil !

My Son Sanctuary

Comment aller à My Son Sanctuary ?

Vous avez plusieurs choix : prendre un taxi, louer un scooter ou une voiture ou alors en réservant un tour via une agence. Nous ne voulions pas perdre de temps, par facilité nous avons donc choisi de réserver avec l’agence The Sinh Tourist qui est implantée dans tout le Vietnam et qui propose pleins de visites à prix mini (nous avons visité les tunnels de Cu Chi à Ho Chi Minh avec cette agence également).

La demi-journée à My Son coûte 99 000 VND (environ 4€) par personne pour le trajet aller-retour en bus et le guide. Les entrées des sites ne sont en général pas incluses, on a du payer en plus 150 000 VND (environ 6€) chacune.

Nous avions réservé la veille dans l’agence de Ho Chi Minh ville. N’ayant plus de place pour la demi-journée, on a pris un autre tour à 159 000 VND (soit environ 6€) comprenant la visite de My Son puis une croisière de 45 minutes pour rejoindre le marché de Hoi An où un repas (très) léger était proposé (soupe de pâte+ banane).

Après un trajet de 1h30 en bus, nous avons passé deux heures sur ce site encerclé par la jungle, à essayer d’écouter tant bien que mal notre guide avec son accent asiatique (entendez « settle », comprenez « shuttle » !) et surtout avec la chaleur écrasante qui rendait la concentration assez difficile…

Comment visiter la vieille ville de Hoi An ?

De taille modeste, il est très facile et agréable de visiter l’ancienne ville à pied. C’est un véritable plaisir de se balader dans ses rues piétonnes entourées de temples, d’anciennes maisons et de boutiques.Jadis, Hoi An était un port marchand d’Asie prospère et les marchands étrangers s’y installaient pendant plusieurs mois. Aujourd’hui, l’ancienne ville possède une concentration importante de monuments de cultures diverses : du temple chinois à la maison commune en bois en passant par le célèbre pont couvert japonais.

Pour visiter la plupart d’entre eux, il faut acheter un pass spécifique dans la ville à 120 000 VND (environ 5€) pour pouvoir entrer dans 5 lieux au choix. Niveau temple, nous avons fait le Phuc Kien (Fujian) Assembly Hall et le Quang Trieu (Cantonese Chinese) Assembly Hall. A ne pas louper, ils valent le coup d’œil ! Les vieilles maisons en bois sont très bien conservées malheureusement la plupart d’entre elles ont été transformées en boutique comme celle de Tan Ky, ce qui perd de son charme… A notre grande surprise, celle que nous avons préférée est la maison qui abrite le musée de la Céramique où l’étage est accessible avec un petit balcon donnant sur la rue.

 

Nous avons évidemment traversé le pont-pagode japonais. Il a été construit pour relier le quartier chinois au quartier japonais entre l’année du singe (1593) et l’année du chien (1595), comme en témoigne les statues de chien et de singe qui nous ont accueillies à chaque extrémité. Au milieu du pont dans un petit renfoncement se trouve une petite pagode. Si vous entrez par le côté droit (sur la photo du pont) il faut donner un ticket du pass mais faites le tour pour rentrer de l’autre côté qui n’est pas payant !

Il paraît que Hoi An c’est aussi les rizières, la plage, une forêt de noix de coco,…On peut en savoir plus ?

buffle-eau-vietnam-2Nous avons décidé de faire appel à un guide local pour découvrir les alentours de Hoi An. En vélo à travers les rizières avec Hoang, nous avons passé une journée formidable et très riche : initiation à la pêche locale, tour sur un buffle d’eau, rencontre des fermiers de Tra Que, balade en bateau panier dans la forêt de Cam Thanh à la recherche des crabes, cours de cuisine avec la sœur de Hoang…

Nous avons fait tellement d’activité, que j’ai consacré un article entier à cette excursion : Découvrir la vie local – Hoi An Eco Tourisme.

Pour les plages, nous sommes allées à An Bang Beach à 4 kilomètres du centre de Hoi An en scooter. Malheureusement le temps n’était pas très clément et la mer était très agitée. Nous avons fait une petite balade le long de cette grande et belle plage aménagée.

Un dernier conseil ?

Hoi An c’est un peu le paradis pour le shopping. Les boutiques de vêtement pullulent dans les rues, des magasins de tailleurs pour faire un costume ou une robe sur-mesure aux petites boutiques pleines de tee-shirts, robes… Surtout ne pas oublier de négocier, ça fait partie des traditions du pays. Les vendeurs donnent toujours un prix élevé surtout pour les étrangers car ils s’attendent à négocier.

 

Notre tactique qui marche quasiment à tous les coups : on donne un prix plus bas que ce qu’on veut payer (en général on le divise par 2) et commence alors la négociation. Si le prix final ne nous plaît pas, on remercie le vendeur et on commence à partir et la plupart du temps ils nous rattrapent en acceptant notre dernière offre. S’ils nous laissent partir, c’est que le prix que nous souhaitions était beaucoup trop bas.

Mon dernier conseil est de ne pas rater les soirées à Hoi An. La ville s’illumine avec les fameux lampions accrochés dans la rue, sur les restaurants et les magasins. Le marché de nuit s’installe tous les soirs après le pont principal de Hoi An et c’est ici que vous verrez les quelques fameuses boutiques remplies de lanternes. Vous trouverez également des bars et des pubs où on peut boire des cocktails à (très) petits prix…

Bon shopping à tous, moi je file découvrir Hué

Découvrez la ville de Hoi An dans ma vidéo du Vietnam, par ici

 

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.