Ho Chi Minh, la ville du sud du Vietnam et Cu Chi Tunnel

Notre voyage au Vietnam a commencé dans le sud avec la découverte de Ho Chi Minh-ville et s’est terminé dans la capitale au nord du Vietnam, Hanoï.

Deux villes, deux ambiances ! Différentes certes mais aussi beaucoup de points communs : des temples et des pagodes, des beaux musées, des bâtiments de la période de la colonisation et surtout la circulation !

C’est une des choses qui frappe le plus quand on arrive, nous avons été prévenues mais nous sommes quand même restées scotcher devant cette circulation dense avec tous ces scooters. C’est un véritable chaos, ça klaxonne, ça roule dans tous les sens et ça dépasse de tous les côtés ! Bon plan pour faire une pause « stop brouhaha » : passer une journée sur le Delta du Mekong à 2h de Ho Chi Minh…Le plus difficile en tant que piéton est de traverser les routes car contrairement à chez nous, le piéton n’est pas prioritaire ! Cela ne sert à rien d’attendre que les voitures ou les scooters s’arrêtent pour nous laisser passer, cela n’arrivera pas  😕 Et oui, il faut mettre de côté toutes nos règles françaises et se mettre en mode vietnamienne.

Voici mes petits conseils pour traverser en « sécurité » :

  • Privilégiez les passages piétons
  • Le feu vert ne signifie pas qu’il n’y a pas de véhicules qui passent, il y en a juste un peu moins et il faut faire attention car dans leur code de la route, tourner à droite au feu rouge est autorisé pour les deux-roues
  • Dès qu’il y a moins de véhicules, engagez-vous et surtout il ne faut ni accélérer le pas ni s’arrêter, les voitures et les scooters vous éviteront en passant devant ou derrière vous
  • Pour vos premières fois, repérez des locaux et suivez-les quand ils traversent

Nous n’avons pas tenté de louer un scooter dans les villes même s’il parait que c’est moins impressionnant lorsqu’on est dans le flot de la circulation. Et quoi de mieux qu’une petite vidéo pour vous montrez comment se passe une traversée :

Allez maintenant partons découvrir Ho Chi Minh-ville…

Jusqu’en 1975, Ho Chi Minh ville, qui est aujourd’hui la plus grande ville du Vietnam se nommait Saigon. Elle fut le siège du commandement des Etats-Unis pendant la guerre du Vietnam et lors de la victoire des communistes elle fut rebaptisée par le nom de leur leader : Ho Chi Minh. Mais encore beaucoup de Vietnamien utilise son ancien nom Saigon.

Les incontournables

Ben Thant Market

Dans cet immense marché au centre de Ho Chi Minh situé à l’intérieur d’un bâtiment, on trouve de tout : légumes, épices, sacs, chapeaux, objets de décoration, vêtements, bijoux… Ne pas oublier de négocier ! (pour voir notre technique de négociation c’est par ici) Juste devant le marché, il y a un petit parc très agréable et la vue sur les gratte-ciels de Ho Chi Minh dont la fameuse tour Bixteco est superbe.

Le soir, le marché continue mais à l’extérieur et une véritable fourmilière se met en route pour monter les étales tout autour du bâtiment.

Le quartier historique

Une balade très agréable au milieu de bâtiments de style colonial, héritage de l’Indochine. Nous avons vu de magnifiques hôtels comme l’hôtel Continental, l’hôtel Rex ou encore l’hôtel Caravelle. La statue de Ho Chi Minh prône fièrement devant l’hôtel de ville qui a été construit en 1908 par un architecte français. Et nous avons fini avec l’opéra de Saigon dont sa façade est une réplique du Petit Palais de Paris.

La cathédrale Notre Dame et la Poste centrale

Situées sur la place de la Commune de Paris, ces deux oeuvres sont encore le reflet de la période indochine. La poste centrale de Saigon possède une belle charpente métallique conçue par Gustave Eiffel. Avec ses comptoirs en bois sur les côtés et ce plafond en arche métallique on a l’impression d’être dans une gare. La cathédrale est imposante avec sa couleur rose-orangé, il est possible de la visiter gratuitement.

Musée des souvenirs de guerre

Incontournable pour apprendre et comprendre la guerre du Vietnam qui opposa le Vietnam et les Etats-Unis. A l’extérieur, est exposé de nombreux avions, chars et hélicoptères américains qui ont été abandonnés à la fin de la guerre. Ces machines de guerre sont vraiment impressionnantes. Il y a aussi une reconstitution des cellules et des cages tigres où étaient détenus les prisonniers de guerre ainsi que des outils de tortures accompagnés de photos… Ca fait vraiment froid dans le dos…

L’intérieur du musée est assez grand avec deux étages, il comporte beaucoup de photos et de panneaux explicatifs relatant le support international durant le conflit. Ou encore des photos sur les atrocités faites pendant la guerre avec notamment l’utilisation du produit chimique agent orange qui a provoqué une catastrophe environnementale et sanitaire.

Un musée vraiment intéressant (prix de l’entrée : 15000 VND soit 60 centimes).

Si vous avez le temps

Musée de Ho Chi Minh-ville

Ce petit musée à prix très mini (15 000 VND soit 60 centimes) n’a pas été notre préféré. Nous n’avons pas trouvé l’exposition très intéressante et elle n’est pas du tout chronologique. Par contre l’architecture du bâtiment est magnifique avec sa devanture et son escalier principal, les extérieures sont également agréables.

Pagode Jade Emperor et le temple Tran Hung Dao

Ces deux monuments religieux sont excentrés du centre-ville, à une bonne trentaine de minutes à pied. On peut y aller aussi en scooter ou en cyclo-pousse (évitez le taxi car les rues sont tellement embouteillées que vous perdrez beaucoup de temps).

La pagode Jade Emperor et le temple Tran Hung Dao sont très typiques dans un cadre agréable. Mais nous verrons dans la suite de notre périple des pagodes et des temples encore plus beaux.

Il y aussi deux autres musées que nous n’avons pas eu le temps de visiter mais qui ont des bons commentaires : le musée d’histoire du Vietnam et le palais de la réunification.

Palais de la Réunification
Palais de la Réunification

La visite incontournable à l’extérieur de Saigon 

Cu Chi Tunnel

De Ho Chi Minh, nous avons réservé une visite des tunnels de Cu Chi sur une demi-journée via l’agence The Sinh Tourist (agence avec laquelle nous avons aussi réservé pour découvrir les temples de My Son à Hoi An). Nous avons payé à l’agence 76 000 VND (environ 3€) et sur place 110 000 VND (4,5€) pour l’entrée sur le site. Nous étions un groupe d’une trentaine de personnes avec un guide super sympa qui nous a donné beaucoup d’explications (en anglais bien sûr !).

La visite a débuté à 7h45 à l’agence The Sinh Tourist de Ho Chi Minh où nous avons pris un bus et c’est parti pour 1h30 de trajet pour accéder à ce site historique.

Les tunnels de Cu Chi ont commencé à être construit lors de la Guerre d’Indochine puis agrandi pendant la Guerre du Vietnam formant ainsi un réseau de tunnel de 250 kilomètres qui s’étend jusqu’à la frontière avec le Cambodge. Ils permettaient aux Viet-Cong de communiquer entre eux, de réaliser des opérations de guerre contre les troupes américaines et se protéger pendant les bombardements aériens. La largeur des tunnels est très petite de sorte que seuls les vietnamiens pouvaient s’y faufiler.

Le site touristique pour visiter les tunnels est celui de Ben Dinh où nous avons passé quelques heures. Nous avons eu droit tout d’abord à une vidéo de présentation puis nous sommes passés sur différents stands qui ont été mis en place :

  • Reconstitution d’une entrée de tunnel qui a été un peu élargi pour nous permettre de passer 🙂
  • Exposition des différents pièges utilisés pour blesser les soldats américains (aïe aïe…)
  • Un champ de tir où il est possible de tirer avec des armes utilisées pendant la guerre comme des M16 américains ou des AK47 chinois (nous n’avons pas souhaité faire l’expérience car le prix n’était pas donné)
  • Dégustation de manioc, l’aliment de base pour se nourrir lors de la guerre
  • Visite des abris où se trouvaient des cuisines, des dortoirs, des infirmeries… avec leur toit en feuilles, ils étaient difficilement visibles lors des attaques aériennes
  • Sur une centaine de mètres, nous avons expérimenté le déplacement dans un tunnel reconstitué

Découvrez mon voyage au Vietnam en vidéo, par ici

 

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.