2 jours à Dublin

L’été 2018 je suis restée en Europe et après avoir découvert Séville, Lisbonne, Porto et l’Algarve au Portugal, je me suis envolée pour l’Irlande avec au programme deux jours à Dublin, la capitale de l’Irlande et une excursion d’une journée en Irlande du Nord pour découvrir la fameuse Chaussée des Géants.

Transports en commun à Dublin

Le moyen de transport le plus répandu est le bus. Le prix dépend du nombre d’arrêt entre son point de départ et son point d’arrivée et le moyen de paiement (cash ou Leap). En montant dans le bus, le plus simple est d’indiquer sa destination au chauffeur et il fait le calcul de lui-même.

Si vous payez en cash, il faut avoir l’appoint car le chauffeur de bus ne rend pas la monnaie. Par exemple, nous avons payé 3,30€ le trajet entre l’Aéroport et notre logement Airbnb qui était un peu excentré du centre de Dublin.

La carte Lead Card est un moyen plus pratique puisque c’est une carte rechargeable et qui permet des réductions sur le montant du trajet. La carte s’achète (dépôt de 5€) et se recharge dans les boutiques où il y a le logo « Payzone ». Une carte peut être utilisée pour plusieurs personnes, il suffit de dire au conducteur de bus de retirer le trajet pour deux personnes par exemple. De notre côté, notre hôte nous a laissé une Lead Card que nous avons rechargé par exemple dans le supermarché « Centra ». Au total pour ces quelques jours, nous avons mis 28€ sur la Lead Card. 

Pour le détail, consultez le site officiel : Dublin Bus.

Logement

Pour nos 4 nuits à Dublin, nous avons réservé un Airbnb. Nous avons été très bien accueilli par John qui est très prévoyant. Notre appartement relativement grand situé dans un bâtiment typique était localisé à l’extérieur du centre-ville mais à côté d’un arrêt de bus, ce qui nous permettait d’être au centre en une vingtaine de minutes.

Centre de Dublin

Le centre-ville de Dublin se visite facilement à pied, tous les points d’intérêts sont à proximité les uns des autres. Et puis on en profite pour admirer l’architecture typique dublinoise.

Trinity College

La plus ancienne université d’Irlande a une architecture remarquable. Il est possible de se balader sur le campus gratuitement cependant pour voir le Livre de Kells et visiter la bibliothèque Old Library il faut payer entre 11 et 14€ (dépend de l’heure de la visite). A 10h, il y avait une file d’attente importante, nous avons donc décidé de réserver sur Internet et nous avons pu avoir une place pour le jour même à 16h30, la dernière heure possible de la journée.

Campus Trinity College

Nous avons donc pu accéder à une exposition sur le Livre de Kells et également l’observer à travers une vitrine. Ce manuscrit médiéval a été réalisé dans les années 800 par des moines celtes, en langue latine avec de nombreuses illustrations et de motifs. Puis à l’étage, la plus grande bibliothèque d’Irlande, la Old Library, est impressionnante. Toutefois, nous avons trouvé que le prix était finalement un peu excessif.

Cathédrale Saint-Patrick

Imposante, il est impossible de ne pas remarquer la Cathédrale Saint-Patrick qui se visite pour 7€. Des fascicules sont disponibles en plusieurs langues.

Musée Dublinia et Christ Church

Ce musée est dédié aux vikings et à la période médiéval de Dublin avec une entrée à 9,50€. J’ai beaucoup aimé la visite de ce musée interactif, ludique avec des reconstructions des maisons vikings, des ruelles. On peut monter en haut de la tour mais la vue sur Dublin est assez décevante. Il y a aussi des fascicules en plusieurs langues pour mieux comprendre cette époque.

La Christ Church qui est une cathédrale datant elle aussi du Moyen-Age (avec la Cathédrale Saint-Patrick), se trouve juste à côté de Dublinia. L’entrée est à 7€, il y a un billet combiné pour visiter Dublinia et la cathédrale pour 15€ ce qui fait économiser seulement 50 centimes… De notre côté, nous avons décidé de l’observer que de l’extérieur.

City Hall

Il est possible de rentrer gratuitement dans l’hôtel de ville de Dublin et il ne faut pas manquer la « Rotunda Hall », un espace circulaire recouvert d’une magnifique coupole. Des statues, des colonnes, des ornements en or, bref de quoi en prendre plein les yeux !

Quartier Temple Bar

Ce quartier est l’un des plus emblématiques de Dublin avec évidemment son fameux Temple Bar mais il regorge de nombreux bars et pubs typiquement irlandais mais aussi de street-art !

Nous avons évidemment décidé de passer notre soirée dans ce quartier. Victime de son succès, nous n’avons pas pu trouvé de place au Temple Bar. Nous nous sommes arrêtées boire une bière Ohara’s (pour 4€ la pinte) au Norseman accompagné de musique live rock. Puis nous avons fait le Oliver St. John Gogarty où cette fois-ci c’est de la musique live celtique qui était présente. 

Il faut bien manger aussi alors nous nous sommes installées au Porterhouse Temple où nous avons craqué pour un bon plat irlandais : l’Irish Stew, une potée avec de l’agneau à 13,5€.

Fleuve Liffey

Dublin est traversé par le fleuve Liffey, les abords sont sympathiques pour se balader et le pont Ha’penny en fonte se remarque.

Stephen’s Green 

En plein centre de Dublin, le joli parc St Stephen’s Green permet d’avoir un peu de verdure avec des parterres de fleurs et aussi un petit lac. Les alentours du parc sont également appréciable, nous avons pu notamment voir une jolie maison avec un mur végétalisé.

Un peu moins nature, juste à côté se trouve un grand centre commercial couvert qui porte le même nom et son architecture intérieure vaut le coup d’oeil même si vous n’êtes pas adepte du shopping.

Musée archéologique

Le Musée Archéologique de Dublin expose de nombreuses pièces datant de 7000 av. J-C dans plusieurs galeries et qui retracent l’évolution de la civilisation irlandaise. Etonnement, ce musée est gratuit et sa structure, son architecture intérieure et extérieure sont magnifiques.

Hors du Centre-Ville

Prison de Kilmainham

Située en dehors du centre-ville, la prison de Kilmainham est une ancienne prison qui a été fermée en 1924 à la fin de la Guerre Civile. Elle est aujourd’hui ouverte au public et des visites guidées sont organisées. Nous avions réservé la semaine d’avant par Internet pour 8€ par personne.

Pendant une heure, un guide nous a fait visité une bonne partie de la prison avec notamment les cellules et la zone d’exécution. J’ai eu un peu de mal à suivre car le guide parlait anglais très vite et mon niveau n’était pas assez bon pour tout comprendre (heureusement que ma copine me faisait les traductions !). Beaucoup de leaders de la rébellion ont été enfermés dans cette prison et notamment ceux de l’Insurrection de Pâques de 1916 qui a été un évènement important pour la ville de Dublin (n’hésitez pas à vous renseigner sur cette période avant la visite). 

Après cette visite, nous avions accès libre au musée qui reprend les explications du guide.

Guiness Storehouse

L’Irlande c’est aussi la bière et le whisky, à Dublin on peut visiter Guiness Storehouse pour la bière et Old Jameson Distillery pour le whisky ! N’aimant pas le whisky et n’ayant pas le temps (et le budget) de faire les deux, le choix s’est donc porté naturellement vers la Guiness Storehouse.

Nous avions réservé sur Internet la semaine d’avant ce qui permet d’économiser quelques euros (18,5€ au lieu de 25€ en prenant le billet sur place) mais il faut par contre respecter un créneau horaire. L’entrée n’est pas donnée mais le musée de la Guiness est immense… Sur plusieurs étages pendant plus de deux heures, nous avons pu découvrir à l’aide d’un audioguide la fabrication de la bière : les ingrédients, la fermentation, la torréfaction, le transport mais également l’histoire de la Guiness, son créateur, la publicité… Au dernier étage, il y a une vue sur Dublin mais qui n’est pas exceptionnelle.

Le meilleure moment reste tout de même la dégustation comprise dans le billet. Trois endroits dans le musée sont dédiés à la dégustation en choisissant entre une dizaine de bières Guiness. Il est possible de prendre soit 1 pinte ou 3 mini-verres de bières différentes (seulement au deuxième étage).

Ce musée de la Guiness est un peu ludique, bien présenté et expliqué, il y a évidemment beaucoup de monde et je l’ai surtout trouvé très tourné marketing : la Guiness est la meilleure ! Si vous recherchez de l’authenticité, vous serez un peu déçu…

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.