Une autre façon de découvrir Lyon

Originaire du Nord-Isère à quelques dizaines de kilomètres de Lyon, je me considère Lyonnaise de cœur. Je connais assez bien cette ville et tous ces incontournables, les balades au Parc de la tête d’or, les heures de shopping dans la rue de la République à côté de la fameuse Place Bellecour en passant évidemment par la colline de Fourvière, les soirées dans les bouchons du Vieux Lyon et de la Rue Mercière… Et pourtant quand Synbud a proposé une journée de blog trip dans Lyon avec des activités originales, j’ai tout de suite accepté car c’était pour moi, l’occasion de découvrir Lyon d’une autre manière.

Quelques mots sur Synbud…

Synbud est une start-up toute fraîche crée par deux anciens étudiants de l’EM Lyon. Une petite pépite pour tous ceux qui cherchent des informations sur une destination puisque c’est le premier moteur de recherche consacré entièrement au voyage. Il y est répertorié et géolocalisé des milliers de récits de voyages provenant principalement de blogs de voyage (comme le mien).  En juillet dernier, pour fêter leur 50 000ème  article référencé, ils ont invité plusieurs blogueurs a venir passer une journée sur Lyon.

Mais avant d’attaquer cette fameuse journée…

Afin de rencontrer toute l’équipe de Synbud et les autres blogueurs, Synbud nous avait préparé une soirée assez originale dans un lieu atypique, le centre de maintenance du Rhônexpress (la navette qui relie le centre de Lyon à l’aéroport Saint Exupéry). Au programme, bavardages entre blogueurs, accompagnés de toutes sortes de dégustations : du vin avec le Bon Gustave (et son concept permettant de dénicher et livrer la bouteille de vin recherchée à partir de son étiquette), du fromage avec le Syndicat de défense du Beaufort, des chocolats Voisin, des biscuits Michel et Augustin, de la vodka Absolut Lime, des cocktails concoctés par Citrojito au goût de rhum mais sans présence d’alcool (avoir l’impression de boire un mojito sans avoir un gramme d’alcool dans le sang,  fort non ?), et pour finir une dégustation très particulière avec Les Fruits de Terre qui nous avait cuisiné des bons petits burgers à base de farine de…vers…

Burger
Burger au ver

Monter à Fourvière en vélo électrique…

Ma première impression quand la veille j’ai découvert le programme qui m’attendait : « Oh là là, on va galérer, du vélo de bon matin avec 25 degrés de prévu ! » Mais après avoir passé près de 2 heures à pédaler, ma réaction était bien différente : « Mais c’est trop bien le vélo électrique, monter sur la colline de Fourvière sans une goutte de transpiration ! ».

Plus qu’une simple balade en vélo électrique, c’était une véritable visite guidée. Avec Lyon Bike Tour, on peut ainsi découvrir Lyon d’une façon originale. Mégane, notre guide, est un petit bout de femme pleine d’énergie et connaissant pleins d’anecdotes intéressantes sur Lyon. Elle nous a emmené jusqu’à la magnifique basilique de Fourvière en passant par le parc des hauteurs, ce qui nous a permis d’avoir une vue différente sur cette basilique. Située au sommet de la colline, elle domine Lyon et la vue sur la capitale des Gaules est imprenable. Grâce à Mégane, j’ai appris que contrairement à la plupart des églises qui sont propriétaires de la ville ou de l’état, Fourvière appartient aux habitants de Lyon et elle est maintenue en état en grosse partie grâce aux dons des lyonnais. Ou encore que certaines tours de la basilique cachent des antennes radio.

On reprend des forces sur les quais de Saône…

Les berges du Rhône sont bien aménagées pour les piétons, les vélos et les coureurs, les péniches sont transformées en restaurant ou en bar alors que les quais de Saône, un peu moins prisés sont néanmoins le lieu idéal pour profiter d’un peu de calme. Ce jour-là, nous nous sommes installés pour pique-niquer vers le quai Maréchal Jouffre, à l’ombre des arbres et profitant d’une jolie vue sur le Vieux Lyon et Fourvière. Le repas nous a été livré par La Boucle, une cantine ambulante.

Retour en enfance dans une boutique de bonbons…

Caché sous le passage de l’Argue, un joli passage couvert proche de la rue de la République, Violette & Berlingot interpelle. Cette petite boutique de confiserie donne l’eau à la bouche, remplie de bonbons et de douceurs à l’ancienne : pralines, réglisses, guimauves, nougats, sucettes… mais aussi des pâtes à tartiner à tomber par terre ! Un petit blind-test nous attendait, les yeux bandés nous devions essayer de deviner le parfum de quelques petites friandises.

Un peu de fraîcheur à la maison Métagram…

Il est temps ensuite d’aller se protéger du soleil et des 35 degrés de cette journée, dans un espace original. La maison Métagram située dans la presqu’île de Lyon regroupe un café, une boutique (on trouve les fameux citrojito goûtés la veille), un espace de co-working et une salle qui peut être privatisée pour des évènements. Une décoration moderne et cosy avec un peu de nature, on s’y sent bien. Après une séance de DIY en compagnie de Lisa de Oh my Wool où nous avons appris à tisser sur un tote bag, tous les blogueurs se rejoignent dans cette espace pour partager un petit goûter avant de reprendre chacun notre route.

Promis, je viens bientôt écrire un article complet sur Lyon mais en attendant je vous propose de découvrir d’autres articles sur Lyon écrits par d’autres blogueurs qui ont participé aussi à ce blog trip :

No Comments

Laissez un commentaire