Un week-end à Bonneval-sur-Arc

Qui dit hiver, dit montagne (oui oui et raclette aussi, mais ça c’est une autre histoire  !). Nous voilà donc parti pour notre petit week-end annuel à la découverte de beaux paysages hivernaux. Et cette année, les Alpes sont encore à l’honneur, direction le village de Bonneval-sur-Arc en Haute-Maurienne.

Découvert il y a quelques années, j’avais été charmé par ce petit village typique et j’avais depuis très envie d’y retourner. Un petit appartement sur Airbnb réservé trois semaines auparavant et nous voilà prêt pour affronter la neige.

Une bonne adresse à retenir : https://www.airbnb.fr/rooms/15048721

Bonneval-sur-Arc, un des plus beaux villages de France

C’est un vrai plaisir de se balader dans ce village pittoresque aux murs de pierre et aux toits de lauze. Dans ce dédale de ruelles où les voitures sont interdites, le temps s’arrête, les rondins de bois sont parfaitement rangés, les fils électriques ne sont pas apparents, des petites boutiques de souvenirs et de spécialités culinaires locales attendent les touristes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Que faire à Bonneval-sur-Arc ?

Station village, vous pourrez évidemment faire du ski de piste (avec une vingtaine de pistes) mais aussi du ski de fond, avec de jolis tracés qui permettent de relier le plateau de Bessans. Pour nous, Bonneval-sur-Arc a été le point de départ d’une randonnée dans la neige en direction du hameau de l’Ecot. Ce site classé depuis 1971 et à 4 kilomètres de Bonneval est accessible par le sentier des agneaux en 1h à 2h de marche.

Nous longeons le canyon de l’Arc, traversons des grands espaces où l’on imagine bien les moutons qui pâturent l’été, le petit dénivelé de 200m nous fait transpirer un peu, nous sommes chanceux ce jour là, le soleil est au rendez-vous…

Puis voilà les maisons de l’Ecot qui apparaissent au loin, nous prenons notre temps pour pique-niquer assis sur un muret de pierre à contempler la montagne et ce petit village préservé. La chapelle Sainte Marguerite surplombe les quelques maisons qui constituent cet authentique hameau. Nous ne sommes pas les seuls à être tombé sous le charme de l’Ecot, ce village est le cadre principal du film de Nicolas Vanier « Belle et Sébastien ».

Le chemin continue et mène apparemment à des refuges et des cirques glaciaires mais la journée est bien avancée et il est temps pour nous, de retourner à Bonneval-sur-Arc.

L'Ecot

Si vous avez envie de tranquillité, de villages authentiques, foncez à Bonneval-sur-Arc ! Si vous avez peur de vous ennuyer, vous avez toujours la station de Val-Cenis (à 30 minutes de Bonneval), qui certes n’a aucun charme (pour moi) mais les activités ne manquent pas : piste de luge de 900m, descente en bouées…

Pour plus d’info : http://www.haute-maurienne-vanoise.com/fr/les-activites/sur-la-neige-sur-la-glace

La piste de luge n’était pas ouverte car elle n’était pas assez enneigée ce jour là, pensez donc bien à passer à l’office du tourisme pour avoir toutes les informations (horaire, lieu…).

3 Comments

  • LadyMilonguera

    15 février 2017 at 13 h 21 min Répondre

    Absolument charmant ! C’est comme ça que j’a

  • LadyMilonguera

    15 février 2017 at 13 h 21 min Répondre

    Je disais : c’est comme ça que j’aime la montagne l’hiver 😉

    • evasionconseil

      15 février 2017 at 15 h 45 min Répondre

      C’est sûre c’est tellement beau avec la neige 🙂

Laissez un commentaire