1 Journée à Athènes

2013 sera notre année grecque ! Des amis, fans de l’île de Milos, nous ont convaincu de découvrir les Cyclades. Mais avant de rejoindre ces îles perdues dans la Méditerranée, nous décidons de passer une journée dans la capitale, symbole de la Grèce antique, j’ai nommé Athènes !

Place Monastiraki

Arrivés à notre hôtel, le Victoria Inn, en fin d’après-midi, nous ne perdons pas de temps et nous allons à la place Monastiraki. Très populaire, les locaux et les touristes se mélangent dans ce quartier pittoresque situé en contrebas de l’Acropole d’Athènes. Notre première étape est le roof-top « A for Athens » où nous sirotons un cocktail avec une superbe vue sur l’acropole, les vacances commencent ! Puis après avoir arpenté les ruelles abritant de nombreuses boutiques et restaurants, notre choix se portera sur le restaurant le « Kotili » (que nous recommandons, bonne nourriture dans une superbe ambiance musicale).

L’Acropole, l’Agora Grecque et le Parlement

Après une bonne nuit de sommeil, c’est parti pour notre journée marathon au sein du joyau d’Athènes.

Nous commençons avec la visite incontournable de l’Acropole. L’entrée à 20€ permet de visiter également l’Agora Grecque, le cimetière de céramiques et le Temple de Zeus.

L’Acropole se mérite, située sur une colline, l’itinéraire de visite nous fait d’abord passer par le Théâtre Antique de Dionysos puis nous montons jusqu’à l’Odéon d’Hérode Atticus. La vue tant attendue sur Athènes commence à pointer le bout de son nez. Un dernier effort nous attend en montant les escaliers qui mènent aux Propylées, des colonnes de marbres formant l’entrée monumentale de l’Acropole.

Sur un plateau de 300 mètres de longueur, la célèbre Acropole apparait avec ses monuments phares tels que le Parthénon, le Temple d’Athéna Niké et l’Erechteion. La vue à 360 degrés sur Athènes est remarquable et laisse pensive.

Il est temps ensuite de redescendre de notre estrade athénienne et de se plonger dans l’ancienne Agora Grecque. Située au pied de l’Acropole, cette place publique était le lieu de commerce et de rassemblement pendant la vie antique. Une balade dans ce site archéologique nous a permis de découvrir le Temple d’Héphaistos encore très bien conservé et les portiques d’Attale, appelés aussi « la Stoa d’Attale » qui abrite aujourd’hui un musée.

Avant de revenir au monde moderne, nous sommes allés en direction de la Porte d’Hadrien, véritable symbole romaine, située en bas de l’Acropole au sud-est. Non loin, nous avons observé une tortue se promenant sous une chaleur grecque autour du Temple de Zeus Olympien.

Nous finissons la journée en traversant le sympathique Jardin national pour atteindre l’ancien Palais Royal sur la place Syntagma, aujourd’hui siège du parlement d’Athènes. Plus que le bâtiment en lui-même, ce sont les gardes appelés les Evzones avec leurs uniformes inspirés des costumes traditionnels que nous remarquons le plus. La relève de la garde est assurée chaque heure par une cérémonie très spécifique qu’il ne faut pas rater.

L’heure est venue de quitter Athènes, nous avons trouvé cette ville très riche et passionnante au niveau archéologique. En dehors du quartier historique, nous avons bien ressenti la crise économique de la Grèce. Notre hôtel se situant à l’écart des quartiers touristiques, nous avons traversé des quartiers plus pauvres et plus sales. Mais un jour ne suffit pas car Athènes c’est aussi prendre le temps de flâner dans le quartier de Plaka, de se perdre sur le port du Pirée ou encore de monter sur le Mont Lycabette.

Mais Mykonos nous attend et c’est donc parti pour un dernier trajet en métro direction l’aéroport.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.