Les animaux en Australie

J’adore les animaux et avec le temps et probablement les voyages, je deviens de plus en plus intéressée par la cause animale. Voir des animaux dans leur habitat naturel sans barrière est important pour moi et l’Australie est un eldorado pour les petites et grosses bêbêtes sauvages 

Voici un petit résumé des animaux (en liberté) que j’ai vu et à quel endroit :

  • Les kangourous et les wallabies 

Emblème de l’Australie, à l’état sauvage on ne peut voir ces marsupiaux qu’en Australie et en Nouvelle-Guinée (pour les kangourous). Vous reconnaitrez facilement un wallaby car ils sont beaucoup plus petits que les kangourous.

 Perth (Western Australia) : à côté du centre-ville se trouve Heirisson Island où il y a quelques kangourous (malheureusement je n’ai pas pu les voir car c’était fermé pour une quinzaine de jours).
 Sur les routes dans le Western Australia : plus sauvage que la côte Est, j’ai rencontré facilement des kangourous malheureusement vous en verrez beaucoup qui sont morts sur le bord des routes. C’est pour cette raison qu’il est vivement déconseillé de rouler de nuit sur la côte Ouest.
 Yanchep National Park (Western Australia) : un parc aménagé où des kangourous ont investi les lieux (13 dollars par voiture pour rentrer dans le parc). Ils se cachent à l’ombre des arbres pendant la journée.
 Coober Pedy (Northern Territory) : un couple a décidé d’ouvrir un orphelinat pour les bébés kangourous, Josephine’s Kangaroo Orphanage. Si jamais vous renversez un kangourou, il faut aller voir s’il y a un bébé dans la poche tout en sécurité bien sûr. Ils récupèrent le bébé, lui donne à manger et le relâche quand ils sont assez grand, j’ai eu la chance de voir un joey (c’est le nom que l’on donne à un bébé kangourou ou un bébé koala).
 Morisset Park (New South Wales) : cet endroit proche de Sydney est connu pour ses kangourous sauvages mais pas farouches, beaucoup de touristes arrivent à prendre des selfies avec eux. Mais il arrive qu’il y ait des accidents car malheureusement les gens leurs donnent à manger, les kangourous deviennent accro à la nourriture non « naturelle » et ils peuvent devenir violents… Nous sommes arrivés trop tard le soleil était presque couché, nous en avons quand même aperçu vers les habitations et sur la route qui mène à l’hôpital.
 Magnetic Island (Queesland) : à Bremmer Point entre George Bay et Alma Bay, nous avons croisé quelques wallabies des rochers.
 Anglesa (Victoria) : derrière le terrain de golf, nous avons pu voir pleins de kangourous en train de faire la sieste mais faites attention à ce qu’il n’y ait pas de golfeurs dans le coin.
 Port Fairy (Victoria) : en marchant jusqu’au phare, nous avons croisé quelques wallabies sur le chemin.
 12 apôtres (Victoria) : sur le chemin en allant aux 12 Apôtres, nous avons eu la chance de voir un wallaby avec son bébé dans sa poche. Trop mignon 

  • Les koalas

Deuxième emblème de l’Australie, on trouve des koalas à l’état sauvage seulement dans l’Australie du Sud et sur la côte Est là où sont présents les eucalyptus et les gommiers.


 Yanchep National Park (Western Australia) : dans ce parc aménagé sur un petit sentier quelques koalas ont été intégrés mais malheureusement ils ne sont pas à l’état sauvage…
 Kangaroo Island (South Australia) : dans le parc Flinders Chase National Park (entrée du parc à 11 dollars par voiture), il faut relever la tête pour apercevoir quelques koalas (nous les avons vu dans les arbres sur le parking principal).
 Port Macquarie (New South Wales) : dans cette ville, un hôpital extérieur recueille les koalas blessés par exemple par des accidents de voiture ou des incendies de forêt. Certains sont ici à vie car ils ont des blessures qui ne sont pas compatibles avec le retour à la vie sauvage, les autres sont soignés puis ensuite relâchés dans la nature. Quand nous y étions, une partie des enclos n’était pas visible car des koalas allaient bientôt repartir dans la vie sauvage et il ne faut pas qu’ils s’habituent à la présence humaine.
 Noosa Heads (Queensland) : le Noosa National Park est connu pour ses koalas, nous avons marché jusqu’au Dolphin point mais nous n’en avons vu aucun…
 Magnetic Island (Queesland) : c’est l’endroit que j’ai préféré en Australie pour voir les koalas. Sur cette île en faisant la randonnée « The forts », nous avons pu voir des koalas très près car ils n’étaient pas très haut dans les arbres !
 Kennet River (Victoria) : après le camping il faut continuer à monter sur la route et nous avons pu apercevoir quelques koalas mais ils étaient très haut dans les arbres.
 Cape Otaway (Victoria) : sur la route en direction du Cape Otaway, il y a quelques koalas malheureusement la route était en travaux, nous ne pouvions pas trop nous arrêter et ils étaient encore une fois très haut dans les arbres.

  • Les araignées


Ah quand on pense à l’Australie, on pense forcément à ses « gentilles » petites bestioles ! Vous connaissez l’expression : « Ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse », en Australie il faut oublier ça. Ce pays possède quelques unes des araignées les plus venimeuses du monde comme la Red Back. Personnellement, j’ai finalement vu très peu d’araignée en deux mois et par chance je n’en ai croisé aucune de dangereuse, enfin je pense…

 Sydney (New South Wales) : dans le jardin botanique de Sydney, j’ai pu croiser des dizaines d’araignée.
 Un peu partout : dans les douches des campings et des plages, dans le van…

  • Les chauves-souris


 
Cairns (Queesland) : il ne faut pas rater le spot par excellence pour voir des milliers de roussettes, installées dans les arbres autour de la bibliothèque de Cairns c’est tout simplement incroyable !

  • Les émus 

Et encore un animal présent seulement en Australie !

Sur les routes dans le Western Australia
Sur les routes dans le Northern Australia

  • Les perroquets

J’ai été étonné du nombre de perroquets que j’ai croisé un peu partout pendant ces deux mois !

 Yanchep National Park (Western Australia) : dans ce parc aménagé nous avons vu des beaux perroquets multi-couleurs mais attention à votre nourriture !
 Margaret River (Western Australia) : une des races que j’ai le plus vu c’est le Galah tout de rose et gris vêtu.
 Sydney (New South Wales) : dans le jardin botanique, nous avons croisé des beaux perroquets et entre autres des cacatoès à huppe jaune.
 Kennet River (Victoria) : juste à côté du camping, des perroquets colorés ont élu domicile.

  • Les otaries et les phoques


 Julien Bay (Western Australia) : cette petite ville est connue pour ses excursions qui vous emmène nager avec les phoques (entre 150 et 200 dollars) mais pour éviter de se retrouver sans pouvoir le faire (comme nous…), prenez-vous à l’avance car les excursions ne sont pas prévues tous les jours et c’est vite complet.
 Kangaroo Island (South Australia) : direction Admiral’s Arch où vous pourrez voir des familles d’otaries se faire dorer au soleil sur les rochers ! A
 Pennashew avec Ocean Safari Kangaroo Island, j’ai fait une excursion pour nager avec les dauphins et les otaries (150 dollars). Autant je n’ai pas eu de chance avec les dauphins, autant une jolie otarie est venue faire son show devant mes yeux !
 Saint Kilda (Victoria) : à côté de Melbourne, la plage Saint Kilda est connue pour sa colonie de petits pingouins au dos bleuté qui sort des rochers à la tombée de la nuit.

  • Les dauphins


 Monkey Mia (Western Australia) : tous les matins une association donne quelques poissons aux dauphins qui viennent au bord de la plage. Il y a plusieurs « sessions » par matinée et l’entrée coûte 12 dollars par personne. Même s’ils ne donnent pas beaucoup de poissons et que ça permet de les voir de près, je ne suis pas non plus très fan que l’on donne à manger à des dauphins sauvages.
 Kangaroo Island (South Australia) : près de Pennashew, des bancs de dauphins se promènent le long de la côte. Avec Ocean Safari Kangaroo Island, j’ai fait une excursion pour nager avec les dauphins et les otaries (150 dollars), malheureusement je n’ai pas pu voir les dauphins de très près car c’était l’heure de la sieste. J’ai été déçu mais c’est la nature, il est hors question que j’aille nager avec des dauphins dans un parc aquatique alors ça sera pour une prochaine fois !
 Byron Bay (New South Wales) : au niveau du phare nous avons eu la chance de voir des dauphins, on a même eu le plaisir de les voir faire des petits sauts à travers les vagues.

  • Les échidnés et les ornythorynques


 
Kangaroo Island (South Australia) : habitant uniquement en Australie, les échidnés sont bien présents sur cette île au large d’Adelaide. Malheureusement je ne les ai croisé que sur la route et je n’ai pas pu les prendre en photos. Concernant les ornythorynques, je n’ai pas été chanceuse, ils se cachent dans des petits lacs sur le sentier « Platypus Waterholes Walk » dans le parc Flinders Chase National Park (entrée du parc à 11 dollars par voiture)

  • Les termites


 Sur les routes dans le Western Australia : depuis Perth en arrivant sur Exmouth, vous apercevrez des dizaines et des dizaines de gros monticules de terres. C’est vraiment impressionnant.

  • Les dingos :

Présent seulement en Asie du Sud-Est et en Australie, c’est un chien sauvage.

 Fraser Island (Queesland) : présent en grand nombre, vous en croiserez forcément. Il faut cependant être prudent, ne pas les approcher et éviter de manger en dehors des aires de pique-nique.

  • Les lézards 

Présent de partout en Australie vous verrez des petits et des plus gros lézards (il y a quand même plus d’une centaine d’espèce de geckos dans ce pays).

  • Les raies


 Coral Bay (Western Australia) : je n’ai pas eu le temps de le faire mais à Coral Bay vous pouvez faire des excursions pour aller nager avec des raies mantas pour en moyenne 130 dollars (et aussi avec des requins baleines lorsque c’est la saison c’est-à-dire entre avril et novembre).
 Hamelin Bay (Western Australia) : d’énormes raies noires viennent chercher les restes de poissons des pêcheurs dans le sable au bord de la plage.

  • Les quokkas


 
Rottnest Island (Western Australia) : ce tout petit marsupial est présent en nombre sur l’île de Rottnest au large de Perth. Ils n’ont pas peur des humains et ils aiment bien fouiller dans les sacs à la recherche de nourriture !

  • Les pélicans


Les pélicans à lunettes sont présents un peu partout sur les plages australiennes, voici les endroits où j’ai pu les croiser :
 Rottnest Island (Western Australia)
 Monkey Mia (Western Australia)
 Port Stephens (New South Wales)

  • Les vers luisants

 Natural Bridge (New South Wales) : à 20h nous sommes allés jusqu’à cet endroit perdu dans la forêt où après une petite marche de 15 minutes (prévoyez la lampe de poche), nous sommes arrivés dans une grotte ou des centaines de vers luisants donnent un sympathique spectacle.

  • Et pleins d’autres animaux 

Des grenouilles sur les routes du Queensland, des crapauds, des mouettes, des corbeaux, des crabes à Cairns, des moutons, des ibis, des cygnes noirs ou même une chouette !

Et aussi des animaux que je n’ai pas croisé comme des serpents (dont 18 espèces sont venimeuses…), des requins, des crocodiles (principalement dans le nord de l’Australie), des méduses (attention aux saisons des méduses qui empêchent de se baigner) ou encore les opposums de Melbourne ou bien le casoar, un grand oiseau en voie de disparition (nous en avons cherché à Mission Beach dans le Queensland mais la chance n’a pas été de notre côté).

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.