2 jours à Porto

Fatima

Après la visite de Lisbonne, nous avons repris la route pour aller à Porto à 3 heures de route. A mi-chemin, nous avons fait un arrêt à Fatima, le 4ème lieu de pèlerinage des catholiques où la Vierge serait apparue à trois bergers. Autour d’une grande esplanade se trouve des statues des divers papes ainsi que deux basiliques, chacune avec une architecture complètement différente. Sur ce lieu de recueillement, certains chrétiens font une procession à genoux, d’autres brûlent des cierges. 

Logement et Gastronomie

Le fleuve Le Douro sépare Porto et son centre historique d’une autre ville, appelée Vila Nova de Gaia. Nous avons pu réservé un appartement sur Airbnb, situé côté Vila Nova de Gaia à seulement 10 minutes à pied du Pont Dom Luis. Nous avons profité d’être proche du centre-ville de Porto pour aller dîner et manger LA spécialité culinaire de Porto : le Francesinha. Un portugais se serait inspiré du croque-monsieur français pour créer ce plat composé de trois viandes différentes coincées dans deux tranches de pains, le tout recouvert de fromage fondu et autour d’une sauce à base de tomate, bière et piment. Nous avons testé un des meilleurs restaurants de Francesinha, le Cafè Santiago où il faut être patient car il y a beaucoup d’attente et il n’y a pas de réservation possible. Deux jours plus tard, nous avons testé un autre restaurant reconnu pour ce plat, le LaloB, où nous avons encore ingurgité beaucoup de calories pour seulement 9€ !

Continuons de parler de la bonne nourriture portugaise, je vous conseille aussi de vous arrêter au Azeitoneira sur la rives du Douro du côté de Porto pour manger des tapas, des olives, du pain local, du jambon et du fromage portugais et le tout accompagné d’un verre de Porto rosé Porto Cruz et d’un Porto blanc Ferreira.

Il est temps de rendre notre voiture de location

Porto étant notre dernière destination avant de rentrer en France, nous avons rendu notre voiture de location à l’agence Centuro à côté de l’aéroport avant de démarrer la visite à proprement dit de la ville. Pour retourner ensuite en centre-ville, nous avons pris la navette gratuite de Centuro qui nous a déposé à l’aéroport puis nous avons sauté dans le métro qui pour seulement 2,40€ nous a ramené au centre-ville en 35 minutes.

Mosteira da Serra do Pilar

Du côté de Vila Nova de Gaia, monter au Monastère de Serra do Pilar permet d’avoir un joli aperçu sur la ville de Porto et de ses maisons entassées sur les pentes avec en premier plan le Pont Dom Luis.

Pont Dom Luis

Ce pont, au-dessus du fleuve le Douro, peut se traverser à pied sur deux niveaux. La partie supérieure est réservée au tramway alors que les voitures passent par le niveau inférieur. Pour descendre sur les bords des rives du Douro, il y a soit la manière sportive c’est-à-dire à pied par des escaliers et la route soit en prenant le funiculaire du côté du centre-ville (2,50€) ou le téléphérique du côté de Vila Nova de Gaia (6€).Les Caves de Porto 

Sur la rive du Douro côté Vila Nova de Gaia, les amateurs du Porto seront ravis. Toutes les caves sont ici rassemblées : Calem, Porto Cruz, Sandeman… Chaque cave organise des visites et le choix est alors difficile !

De notre côté, au vu des « mauvais » commentaires sur les grosses caves, nous avons préféré découvrir une petite cave familiale qui avait de bons commentaires sur Trip Advisor. Nous nous sommes donc dirigés à la Cave Augusto’s où pour 5€ nous avons pu faire une visite guidée très intéressante et en Français (il n’y a pas d’horaire précis car il y a des visites un peu tout le temps). Pendant 20 minutes, le guide nous a expliqué comment est fait le Porto, la différence entre un Porto blanc, un Porto rouge… 

Ce qu’il faut retenir sur le Porto : ce n’est pas un vin cuit mais un vin où la fermentation a été arrêté par ajout d’eau de vie, les vignes sont toutes dans la Vallée du Haut Douro, les Porto Ruby fermentent dans des fûts métalliques alors que les Porto Twiny mûrissent dans des fûts de chêne (notre chêne français permet de fermenter du Porto pendant 40 ans puis ces mêmes fûts sont ensuite envoyés en Irlande et en Ecosse pour accueillir du Whisky pendant 30 ans et pour finir ils contiendront du Rhum à Cuba pendant 30 ans !).

A la fin de la visite, nous avons le droit à une dégustation comprise dans le prix avec du Porto blanc et rouge de 6 ans et de 8 ans d’âge. Après avoir bu ces quatre portos, nous mettons la main au porte-feuille pour acheter une bouteille et l’entrée de 5€ est déduite du prix de la bouteille.

Cette rive est parfaite pour flâner le long du fleuve, observer les embarquements typiques et faire quelques achats souvenirs auprès des marchands qui ont posé leurs petits stands comme une dame qui fait des bracelets en liège.

La rive du Vieux Porto

La rive du Douro du côté de Porto est animée le soir, restaurants, artistes et une architecture étonnante, un mélange de couleurs avec des bâtiments plus ou moins bien conservés.

Marché Bolhao

L’immense bâtiment qui abrite le marché emblématique de Porto est malheureusement en travaux et ceux jusqu’en 2020. Il a été déplacé à seulement deux rues à côté d’un centre commercial, le charme est du coup un peu rompu. Mais les stands sont appétissants avec des spécialités portugaises comme les pasteis de Nata, des jus de fruits…

Librairie Lello

Porto possède une jolie petite librairie mais pour la voir il faudra faire la queue et débourser quand même 5€ ! Pour prendre les tickets, il faut aller dans la boutique qui est au coin de la rue juste à côté de la librairie et où vous trouverez aussi des casiers pour déposer les sacs à dos qui sont interdits à l’intérieur. Ce lieu est vraiment mignon mais c’est très petit et il y a énormément de monde, ça enlève de son authenticité… A savoir que les 5€ sont déductibles en cas d’achat de livres dans la librairie.

Cathédrale Sé

Cette église forteresse assez imposante est située dans le centre historique et se visite gratuitement.

Rue Sainte-Catherine

La principale rue commerçante de Porto, Rua Santa Catarina, est piétonne sur toute sa longueur. Dans cette rue et dans toute la ville de Porto, il y a beaucoup de bâtiments recouverts d’azelujos, des mosaïques bleues.

Gare de Porto, Théâtre National et l’Hôtel de Ville

Pour finir mon article sur Porto, je vous présente quelques autres monuments que vous apercevrez au détour d’une rue dans le centre historique de cette ville.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.